DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trump-Blair : l'ancien Premier ministre britannique dément toute collusion

Vous lisez:

Trump-Blair : l'ancien Premier ministre britannique dément toute collusion

Taille du texte Aa Aa

La campagne de Donald Trump a-t-elle été infiltrée de toutes parts. Selon un livre révélation, "Le feu et la fureur'", les services secrets anglais auraient espionné des membres de l'équipe de l'ancien magnat de l'immobilier. Et ce serait Tony Blair, lui même, qui aurait mis au courant le staff de Donald Trump en échange d'une place de conseiller. Dans une interview accordée à Euronews, Tony Blair dément en bloc.

"Il s'agit d'un exemple de la façon folle dont marchent les médias et la politique aujourd'hui. D'ailleurs cette histoire ne m'a jamais été présentée avant qu'elle ne sorte dans ce soit disant livre. C'est une invention du début à la fin.

Je n'ai jamais eu de conversations, pas à la maison blanche, pas en dehors de la Maison Blanche, aucun entretien avec qui que ce soit, où que ce soit...

Et pour quelqu'un qui connait ce domaine, l'idée que les services secrets britanniques commencent à interférer et à espionner des candidats à la présidentielle est absurde.

Mais voila, c'est comme ça que ça marche. Quelque chose est écrit et même si je le nie, ça a déjà fait la moitié du tour du monde. C'est une situation folle".

Dans le même ouvrage, l'ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon, a également accusé de trahison le fils du président . Il aurait bien, selon lui, rencontré une avocate proche du Kremlin lors de la campagne.