DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Rois mages défilent dans toute l'Espagne

Vous lisez:

Les Rois mages défilent dans toute l'Espagne

Taille du texte Aa Aa

Les Rois mages, très attendus des enfants espagnols, ont défilé vendredi dans de nombreuses villes d’Espagne, se faisant parfois défenseurs des LGBT à Madrid ou des indépendantistes en Catalogne, ont constaté des journalistes de l’AFP.

C’est lors de l‘Épiphanie, le 6 janvier, que les Rois mages apportent leurs cadeaux aux enfants en Espagne, et non le Père Noël le 25 décembre comme dans d’autres pays.

Beaucoup de villes espagnoles organisent des “Cavalcades des Rois” où les trois rois mages de la tradition biblique grimpent sur des chevaux ou des chameaux ou, plus souvent, sur des chars, lançant bonbons et petits cadeaux aux enfants.

Dans la capitale, des milliers de personnes ont bravé la pluie battante pour voir Gaspard, Melchior et Balthazar défiler, perchés sur un char illuminé aux tons dorés, comme leurs robes.

Également à Madrid, le défilé du quartier populaire de Vallecas, critiqué par des conservateurs pour la présence d’une drag-queen sur un des chars accompagnant les Rois mages, a eu lieu sans incidents.

Sur l’un des derniers chars du défilé, la drag-queen “La Prohibida” (“L’Interdite” en espagnol) était vêtue d’un costume en peluche rose, perchée sur un char “pour l‘égalité” décoré du drapeau arc-en-ciel.

En Catalogne, dans la ville de Manresa, au-dessus de la foule flottaient des ballons jaunes en guise de soutien aux dirigeants indépendantistes emprisonnés pour leur rôle dans la marche vers la sécession de la région.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.