DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Teague (Bordeaux-Bègles ) espère de "la régularité dans les performances"

Vous lisez:

Top 14: Teague (Bordeaux-Bègles ) espère de "la régularité dans les performances"

Taille du texte Aa Aa

Jeune et “ambitieux”, le nouveau manager anglais de Bordeaux-Bègles Rory Teague, nommé jeudi à la place du sélectionneur du XV de France Jacques Brunel, a indiqué vendredi rêver de “régularité dans les performances de son équipe”, coincée dans le ventre mou du Top 14 avant la réception de Lyon samedi.

Q: Votre nomination comme manager va-t-il changer quelque chose à votre quotidien ?

R: “Il ne va pas y avoir beaucoup de changements car je vais continuer à m’occuper de l’attaque et du mouvement général, du plan collectif et des lignes arrières. Jacques (Brunel) est parti à la tête de l‘équipe de France, nous on continue le travail ensemble, à parler ensemble. Certes, je suis le manager mais on va discuter des options, des choix en respectant les autres entraîneurs qui travaillent autour de moi. Quand il y aura des choix difficiles, c’est moi qui irai parler aux joueurs, je vais aussi parler plus avec la presse mais ça ne va pas beaucoup changer. Chez les joueurs, il y a eu un peu de doute sur le choix de l’homme mais cette semaine, on a continué à travailler dur pour être prêt ce week-end contre Lyon”.

Q: Quelle va être la patte Rory Teague ?

R: “On va essayer d‘être plus précis, de continuer d’améliorer l’identité de cette équipe qui est déjà sur le bon chemin, de garder l‘état d’esprit. On est dans une année de transition avec un nouveau staff et pas mal de joueurs qui tournent. Il faut mettre un peu de pression sur les joueurs pour obtenir les meilleurs résultats possibles. L’objectif est de trouver la régularité dans nos performances, c’est évident. Quand tu fais un très beau match contre la Rochelle et que tu ne mets pas la même intensité et la même envie au Stade Français, ce n’est pas bien. Pour gagner le championnat, tu ne peux pas continuer comme ça. Tu dois te donner à 100% tous les week-end jusqu‘à la fin, avec plus d’engagement, sans se trouver d’excuses”.

Q: Quels sont vos modèles, vos sources d’inspiration chez les autres managers ?

R: “J’ai eu la chance de travailler avec le meilleur club en Europe, les Saracens, et j’ai appris beaucoup de choses auprès de beaucoup de personnes, pas une seule. Après j’ai travaillé avec Eddie Jones, un manager avec beaucoup d’expérience, qui comprend très bien le rugby, la préparation physique, le côté mental. Je n’ai pas de modèle précis, je réfléchis par moi-même. Je suis ambitieux mais toujours step by step“.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.