DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Biathlon: coup double pour Fourcade

Vous lisez:

Biathlon: coup double pour Fourcade

Taille du texte Aa Aa

Une très bonne affaire pour Martin Fourcade: 24 heures après avoir remporté le sprint, le Français a récidivé samedi lors de la poursuite d’Oberhof et asséné un joli coup à ses rivaux Norvégiens pour assoir sa place de leader au classement général de la Coupe du monde de biathlon.

Cerné par la meute nordique, une habitude depuis le début de saison, le sextuple tenant du Gros Globe de cristal aura envoyé un message sans nuances au terme de ce premier week-end en terre allemande avant l‘étape de Ruhpolding la semaine prochaine. Après avoir assisté impuissant au festival de Johannes Boe (5 victoires), le voilà qui vient d’enchaîner 3 succès, dont ce doublé à Oberhof, histoire de remettre les pendules à l’heure et de reprendre l’ascendant psychologique sur les Norvégiens à un peu plus d’un mois des JO d’hiver (9-25 février à Pyeongchang).

Le Français, qui s‘était dit vendredi à 80% de ses moyens après une pause de 15 jours axée sur le physique et le travail au tir, a semblé beaucoup plus rayonnant sur les skis que la veille, mais il a surtout bénéficié de la nouvelle défaillance de Boe à la carabine pour signer sa 4e victoire de la saison, la 67e de sa carrière. Avec 3 erreurs, le Norvégien de 24 ans a annihilé toutes ses chances mais il finit tout de même 2e à seulement 6,3 secondes, juste devant son frère aîné Tarjei (29 ans). Fourcade (29 ans) a donc eu raison de se limiter à une petite faute au tir.

Un autre Norvégien a cru un temps pouvoir sauver l’honneur du pays face au roi Fourcade. Mais Emil Svendsen, 2e du sprint vendredi et longtemps à la lutte avec le Français, a lâché prise et n’a pas réussi à suivre son rythme sur la neige après le 3e passage au tir, avant d‘échouer à la 4e place.

- ‘Encore plus de plaisir à les battre’ –

“C‘était beaucoup mieux qu’hier, a déclaré Fourcade sur la Chaîne L’Equipe. J’ai fait un départ prudent, je me suis appliqué à bien skier et à ne pas perdre trop de temps mais sans partir comme un dératé. J’ai fait une belle course. J’ai eu du mal à finir mais quand on sait qu’on a tout à perdre devant, c’est toujours compliqué. Je suis plutôt satisfait de ce que j’ai mis en place au tir. C‘était propre.”

Fourcade, qui s’est permis de jeter un regard chambreur vers les Norvégiens après le 4e tir sachant son succès assuré, a également reconnu que le duel avec Johannes Boe et sa bande augmentait encore plus sa “motivation” en cette année olympique.

“Il faut que j‘élève mon niveau, a détaillé le Français à la régularité de métronome (10 podiums en 10 courses cette saison). Ce sont des courses extrêmement difficiles physiquement mais aussi mentalement. Il y a une très grande adversité, que ce soit les frères Boe ou Svendsen. Ce sont de grands adversaires donc il faut sortir de grandes courses pour les battre. Mais je prends encore plus de plaisir à les battre.”

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.