DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cachemire: 4 policiers tués dans l'explosion d'une bombe

Vous lisez:

Cachemire: 4 policiers tués dans l'explosion d'une bombe

Taille du texte Aa Aa

Quatre policiers sont morts samedi au Cachemire indien dans l’explosion d’une bombe posée par des militants islamistes présumés, a rapporté la police, soit six jours à peine après une attaque de rebelles dans la région, tuant quatre soldats.

Les policiers étaient en patrouille quand l’engin explosif improvisé (EEI) s’est déclenché, à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Srinagar, capitale de l‘État indien du Jammu-et-Cachemire, dans le nord du pays.

“Explosion d’EEI à Sopore. 4 policiers martyrs.” a indiqué sur Twitter la police du Jammu-et-Cachemire.

La bombe a été posée près d’un commerce par des militants, lors d’une grève organisée par des séparatistes, ont affirmé The Press Trust of India et d’autres média indiens.

Ce dernier incident survient en pleine montée de violence dans cette région à la souveraineté disputée entre l’Inde et le Pakistan.

Le 31 décembre, quatre militaires indiens étaient tués par des militants armés lors de l’assaut d’un camp paramilitaire à l’extérieur de Srinagar.

En 2017, au moins 206 activistes présumés, 78 membres des forces de sécurité indiennes et 57 civils ont été tués au Cachemire, soit l’année la plus meurtrière en une décennie dans la région.

New Delhi accuse régulièrement le Pakistan d’envoyer des militants de l’autre côté de la frontière du Cachemire, pour s’en prendre aux forces indiennes. Islamabad dément les accusations, prétextant ne fournir qu’un soutien moral et diplomatique à la lutte des Cachemiris pour l’autodétermination.

Le Cachemire a été divisé entre l’Inde et le Pakistan à la fin de la colonisation britannique. Les deux pays rivaux revendiquent le territoire entier, ce qui a déjà été la cause de deux des trois guerres qui les ont opposés depuis l’indépendance en 1947.

Les groupes rebelles comme le JeM réclament soit l’indépendance, soit le rattachement au Pakistan et sont en lutte permanente depuis 1989 contre environ un demi-million de soldats indiens déployés sur le territoire.

Cette guerre larvée a fait en près de 30 ans des dizaines de milliers de morts, principalement des civils.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.