DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Foot: Zidane (Real Madrid) a "le match du PSG dans la tête"

Vous lisez:

Foot: Zidane (Real Madrid) a "le match du PSG dans la tête"

Taille du texte Aa Aa

A un mois du choc européen face au Paris SG, le Real Madrid “a ce match dans la tête”, a prévenu samedi Zinédine Zidane, l’entraîneur français du club madrilène, qui s’est dit “excité” à l’idée d’aborder ce genre de “matches au couteau”.

“Il reste beaucoup de rencontres avant celle-ci mais il est clair que nous tenons compte de ce match et que nous l’avons dans la tête”, a souligné le technicien en conférence de presse.

“Ce match-là est dans la tête parce que c’est une date importante pour tout le monde et pour le football en général, parce que ça va être un super match”, a poursuivi Zidane.

A la veille d’un déplacement à Vigo dimanche en Liga (20h45/19h45 GMT), Zidane a souligné que le mois de janvier s’annonçait crucial pour monter en puissance en vue de ce huitième de finale aller de Ligue des champions le 14 février au stade Santiago-Bernabeu (retour le 6 mars). Cette affiche, très attendue, opposera le Real, double tenant de la Ligue des champions, à l‘épouvantail PSG, prétendant au Graal européen.

“La meilleure manière de préparer le 14 février, c’est de bien jouer dès maintenant”, a fait valoir le Français.

“On rentre dans des moments critiques, à tous les niveaux. La Coupe d’Espagne, ce sont des matches élimatoires, en février on va avoir la Ligue des champions, et en Championnat il faut qu’on réduise l‘écart”, a-t-il poursuivi.

Mais malgré la relative mauvaise passe de son Real en Liga, à 14 longueurs du leader Barcelone, Zidane a assuré que lui et son effectif adoraient se retrouver dos au mur et qu’ils étaient capables d’un sans-faute sur la deuxième partie de saison.

“Maintenant, ce sont des matches au couteau, des matches pour se rapprocher en Championnat, pour essayer de se qualifier en Coupe d’Espagne, et pouvoir passer aussi en Ligue des champions”, a souligné le Français.

“Quand il y a des moments où il faut être prêts, où il faut être forts, moi ça m’excite et les joueurs c’est pareil. On sait qu’aujourd’hui il y a trois ou quatre mois de compétition où on n’a plus le droit à l’erreur et on sait qu‘à chaque fois qu’on fera un faux pas, il y aura une sanction”, a-t-il conclu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.