DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski alpin: Worley abonnée à la 2e place, derrière l'inaccessible Shiffrin

Vous lisez:

Ski alpin: Worley abonnée à la 2e place, derrière l'inaccessible Shiffrin

Taille du texte Aa Aa

Et de trois! Tessa Worley est montée pour la troisième fois de la saison sur un podium de Coupe du monde, encore sur la deuxième marche, battue en slalom géant par l’inaccessible Mikaela Shiffrin à Kranjska Gora (Slovénie).

Worley avait été battue par l’Allemande Viktoria Rebensburg lors du slalom géant d’ouverture de la saison à Sölden en Autriche, puis déjà par Shiffrin à Courchevel mi-décembre, après une belle remontée en seconde manche.

Samedi en Slovénie, la Grand-Bornandine a été très forte dès le premier tracé: Rebensburg, lauréate à Sölden et Killington (Vermont) cet hiver, et l’Italienne Federica Brignone, qui a remporté le dernier géant avant Kranjska Gora à Lienz (Autriche), accusaient près d’une seconde de retard.

Seulement voilà, ces dernières semaines, le ski alpin féminin est outrageusement dominé par Mikaela Shiffrin et la première manche entre les grandes portes sur la Podkoren a tourné à la démonstration américaine.

L‘écart de près d’une seconde promettait la victoire au prodige “made in USA”. Shiffrin, 22 ans, a tout de même cédé une partie de son avance en seconde manche.

“Je suis vraiment très satisfaite de ma seconde manche, je savais que je devais faire cette performance, parce que Mikaela a été très bonne en première manche. Je voulais être à la lutte pour la victoire”, a expliqué Worley en conférence de presse.

- Shiffrin enrhumée et victorieuse –

La Française confirme ses bonnes dispositions du moment, après sa 4e place à Lienz juste avant le passage à la nouvelle année: la victoire lui tendait les bras sans deux fautes, une dans chaque manche.

“Je me sens en forme et ma saison est en train de se construire. Et j’aime bien venir à Kranjska Gora: normalement c’est une piste pour les messieurs, mais avec la course d’aujourd’hui on voit que les femmes peuvent bien skier sur ce genre de pistes”, a-t-elle ajouté.

Shiffrin poursuit son impressionnante série: depuis près de trois semaines, elle enchaîne inlassablement les succès en Coupe du monde et se présente comme l’une des principales attractions des JO-2018 dans un mois, où elle pourrait bien réaliser une véritable razzia.

Depuis la mi-décembre et l‘étape de Coupe du monde organisée à Courchevel (France), elle n’a laissé que des miettes à ses rivales: six victoires en sept courses disputées, certes toutes techniques donc favorables à son profil, pour porter son total en carrière à 39. Le tout à même pas 23 ans!

Alors que la mi-saison n’est pas encore atteinte, elle compte 1.181 points, caracolant en tête du classement général.

Et même si elle affirme que ce n’est pas un objectif prioritaire pour elle, le record de points de Tina Maze, 2.414, établi au cours de l’hiver 2012/13, est plus que jamais à sa portée, même si le programme des prochaines semaines, avec plus de disciplines de vitesse, lui sera (un peu) moins favorable.

Dimanche, sur la même piste du Podkoren en Slovénie, elle sera la grandissime favorite du slalom, sa vraie discipline de prédilection (triple championne du monde 2013, 2015, 2017 et championne olympique en titre), où elle réussit à créer des écarts encore plus importants sur sas adversaires.

L’occasion d’atteindre la barre symbolique des 40 victoires, et se rapprocher un peu plus de la cinquième meilleure skieuse de tous les temps en Coupe du monde, la Suédoise Anja Pärson (42 succès).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.