DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : pas d'asile pour l'un des officiers turcs en fuite

Ils étaient huit à s'être échappés en Grèce au lendemain du coup d'état manqué de juillet 2016. L'un d'entre eux avait obtenu l'asile en décembre 2017. L'état grec a fait appel, son statut est finalement suspendu.

Vous lisez:

Grèce : pas d'asile pour l'un des officiers turcs en fuite

Taille du texte Aa Aa

C'est donc la raison d'Etat que les juges grecs ont choisi de privilégier. La Cour d'appel du Tribunal administratif d'Athènes devait rendre sa décision sur l'asile d'un officier turc accusé de trahison suite au coup d'Etat manqué de juillet 2016 en Turquie.

Les magistrats ont décidé de suspendre sa demande, alors même que le statut lui avait été accordé dans un premier temps.

L'Etat avait alors fait appel fin décembre, car attribuer l'asile a un ressortissant turc accusé par Ankara d’avoir pris part au putsch est une décision très compliquée à assumer pour le gouvernement Tsipras.

Un argument entendu par la Cour. La décision d'accorder l’asile est donc suspendue pour "raisons d'intérêt public", en attendant qu'une autorité indépendante se penche à nouveau sur le dossier le quinze février.

Après le coup d'Etat avorté de juillet 2016, huit officiers avaient fuit la Turquie. Aucun d'entre eux n'a pour l'instant vu sa demande d'asile définitivement acceptée.