DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brexit complique l’équation du budget européen

Vous lisez:

Le Brexit complique l’équation du budget européen

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne donne le coup d’envoi des discussions pour le prochain cadre budgetaire européen. Ce débat pour l’après 2020 se déroulera sur fond de Brexit et rend donc l’exercice encore plus périlleux. “Nos amis britanniques vont nous quitter le matin du 30 mars 2019 et donc d’ici là il faudra que nous nous appliquions à trouver les moyens pour réagir”, explique Jean-Claude Juncker.


La sortie du Royaume-Uni devrait représenter une perte de 12 à 13 milliards d’euros par an selon la Commission. L’Union devra donc procéder à des coupes dans ses différents programmes comme les fonds de cohésion ou la Politique agricole commune. Selon l’eurodéputé Jean Arthuis il faudra un partage l’effort. “L’objectif, si on veut accroitre le budget de l’UE, ce n’est pas d’ augmenter globalement la dépense publique européenne, c’est de démontrer qu’ il y a en partageant une certaine souveraineté, et donc en mettant en commun certains moyens financiers, une plus grande efficacité et une meilleure maitrise de la dépense publique”, souligne l’ancien ministre français des Finances.


La Commission envisage une augmentation des ressources propres de l’Union. Il faudra pour cela convaincre les Etats membres d’augmenter leurs contributions. L’institution présentera ses propositions au mois de mai.