DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: les Timberwolves dévorent les Cavaliers

Vous lisez:

NBA: les Timberwolves dévorent les Cavaliers

Taille du texte Aa Aa

Les Minnesota Timberwolves n’ont fait qu’une bouchée des Cleveland Cavaliers 127-99, lundi en NBA, avec une avance qui s’est élevée jusqu‘à 41 points.

Alors que l’attaque de Minnesota se régalait, à l’image d’Andrew Wiggins (25 points) ou Jimmy Butler (21 points, 9 passes, 8 rebonds), celle de Cleveland était muselée.

LeBron James, quadruple MVP (meilleur joueur de la saison), n’a ainsi pu marquer que 10 points. Il n’a pris que 8 rebonds et n’a réussi que 5 passes décisives.

Devant cette inefficacité, le coach des Cavs Tyronn Lue a laissé son cinq majeur sur le banc tout le dernier quart-temps, même si dans le cas d’Isaiah Thomas cette absence était acquise après son expulsion durant le 3e quart-temps.

Thomas, qui ne jouait que son 3e match avec les Cavaliers depuis son transfert de Boston cet été en raison d’une blessure à une hanche, a assuré qu’il avait simplement voulu intercepter le ballon. Mais ce faisant, il a donné un coup à son adversaire Wiggins.

“J’ai fait plein d’interceptions comme ça, et cette fois je l’ai heurté à la gorge, a raconté Thomas. Je me suis excusé immédiatement parce que je savais que je ne l’avais pas fait intentionnellement. Je suis content qu’il aille bien.”

Quant à la performance de l‘équipe face aux Timberwolves… “on n’a simplement jamais trouvé le rythme, ni en attaque ni en défense”, a-t-il commenté.

“C’est pas facile quand tu te retrouves dans la position de tir que tu voulais mais que ça ne rentre pas, ça use aussi la défense”, a reconnu Thomas.

Avec un bilan désormais de 26 victoires pour 14 défaites, les Cavaliers qui ont joué les trois dernières finales NBA et remporté celle de 2016, occupent la 3e place de la conférence Est, derrière Toronto (2e, 28v – 10d) et Boston (1er, 33v – 10d).

- Toronto a chaud à Brooklyn –

Les Celtics ne jouaient pas lundi, mais les Raptors se déplaçaient à Brooklyn où ils ont difficilement battu les Nets en prolongation (114-113 a.p.) grâce à un panier primé de DeMar DeRozan qui a fini avec 35 points.

Cette victoire a été ternie par la sortie sur blessure, durant la prolongation, de Kyle Lowry. Il s’est blessé au dos dans une chute et a été soutenu par deux coéquipiers pour quitter le parquet.

Côté Nets, c’est Allen Crabbe qui a laissé ses coéquipiers avant la fin du 4e quart-temps en raison, visiblement, d’une blessure à la cheville gauche.

Plus de peur que de mal du côté de Golden State où Stephen Curry est sorti quelques minutes pour se faire bander le genou gauche avant de revenir en jeu et de tenir tant sa place que son rang: 32 points pour une victoire des Warriors à domicile contre les Denver Nuggets (124-114).

En l’absence de Kevin Durant, qui a manqué son 3e match d’affilée pour une blessure au mollet droit, les champions en titre ont dominé leur sujet grâce également à Draymond Green (23 points, 10 passes, 5 rebonds) et Klay Thompson (19 points). Les Warriors (33v – 8d) dominent toujours nettement la conférence Ouest devant les Houston Rockets (28v – 11d).

Les Rockets, toujours privés du meilleur marqueur de la saison en cours James Harden qui a manqué son 4e match, ont dominé les Chicago Bulls (116-107) grâce notamment à 20 paniers à trois points.

A Los Angeles, les Clippers ont arraché la victoire face à Atlanta grâce à un tir quasiment sur la sirène de C.J. Williams (108-107).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.