DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe de la Ligue: Rennes-PSG et Monaco-Montpellier en demi-finales

Vous lisez:

Coupe de la Ligue: Rennes-PSG et Monaco-Montpellier en demi-finales

Taille du texte Aa Aa

Les matches Rennes-Paris SG et Monaco-Montpellier formeront les demi-finales de la Coupe de la Ligue les 30 et 31 janvier, selon le tirage au sort effectué mercredi sur France 3 après les derniers quarts de finale.

Le PSG, quadruple tenant du titre, s’est imposé mercredi soir à Amiens (2-0) grâce à un pénalty généreux transformé par sa star brésilienne Neymar (53) puis un but de la tête d’Adrien Rabiot (78).

Au stade de la Licorne, le club parisien a dominé mais manqué de réalisme, surtout en première période, en l’absence de son “goleador” uruguayen Edinson Cavani et de l’Argentin Javier Pastore, non retenus par l’entraîneur Unai Emery après être tout deux rentrés en retard de la trêve hivernale.

Les Amiénois ont pourtant joué à dix durant les deux tiers de la rencontre, après l’expulsion de leur gardien Régis Gurtner (34) pour un tacle appuyé en dehors de la surface sur Kylian Mbappé.

Loin de l’efficacité affichée à Rennes dimanche en Coupe de France (6-1 en 32es de finale), le PSG aura néanmoins signé une 18e victoire d’affilée en Coupe de la Ligue. Sa dernière défaite remonte au 27 novembre 2012, en quarts de finale contre Saint-Etienne (0-0, 3-5 aux t.a.b.), lauréat de l‘édition.

- Hunou délivre Rennes –

Rennes a quant à lui oublié ses déboires du weekend en accédant au dernier carré de cette compétition, qu’il n’avait pas atteint depuis près de cinq ans. Adrien Hunou, rentré à la 82e minute à la place de Yoann Gourcuff, plutôt discret pour son retour, a débloqué la situation grâce à un doublé (86, 90+2).

A l’approche de son 24e anniversaire (le 19 janvier), ce joueur de l’ombre, issu du centre de formation du Stade rennais, a offert un beau cadeau à l’entraîneur Sabri Lamouchi, aux manettes depuis deux mois. L’ancien international français rêve de conduire le club breton vers son premier titre depuis… 1971 (Coupe de France).

Montpellier a lui arraché sa qualification à quatre minutes de la fin sur la pelouse d’Angers grâce à Isaac Mbenza qui trompait Ludovic Butelle, de retour dans la cage angevine deux ans après son départ pour Bruges et auteur d’un sans-faute jusque-là.

Avant-dernier en Ligue 1, le SCO est désormais éliminé des deux coupes après avoir chuté dimanche contre Lorient en Coupe de France.

Mardi, le finaliste sortant Monaco avait remporté le derby de la Côte d’Azur en donnant une leçon de réalisme à Nice (2-1) à l’Allianz Riviera.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.