DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les "voeux" de soutien aux journalistes turcs

Vous lisez:

Les "voeux" de soutien aux journalistes turcs

Taille du texte Aa Aa

Que peut-on vous souhaiter pour la nouvelle année ? Question rituelle au mois de janvier, mais qui prend un tout autre sens quand il s'agit de s'adresser aux journalistes turcs actuellement en prison.

14 écrivains et journalistes français leur ont adressé leurs "voeux" dans le cadre de la campagne "Libérez-les tous".

Du dessinateur Plantu à l'amoureux des lettres Bernad Pivot, en passant par les journalistes Elise Lucet, Florence Aubenas, Fabienne Sintes ou Edwy Plenel, ils ont publié une tribune "pour la liberté de l'information" dans le magazine L'Obs et dans Cumhuriyet.

17 salariés ou ex-collaborateurs de ce quotidien turc d'opposition, arrêtés après la tentative de Coup d'Etat de juillet 2016, sont jugés pour "activités terroristes" et risquent à ce titre la prison à vie.

Selon le baromètre établi par Reporters sans frontières, la Turquie occupe la 155e place sur 180 au classement de la liberté de la presse et constitue la "plus grande prison du monde pour les représentants des médias."