DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Politique migratoire : Paris et Rome à l'unisson

Vous lisez:

Politique migratoire : Paris et Rome à l'unisson

Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron a prolongé jeudi son voyage à Rome pour un sommet bilatéral avec son homologue italien. La France et l'Italie préparent un traité bilatéral calqué sur le traité de l'Elysée entre Paris et Berlin.

Déjà évoqué lors du dernier sommet franco-italien de Lyon en septembre, ce traité dit du Quirinal (siège de la présidence italienne) vise à donner "un cadre plus stable et plus ambitieux" à la coopération franco-italienne, a déclaré Paolo Gentiloni.

Les deux dirigeants ont aussi évoqué les problèmes migratoires persistants en Europe.

Emmanuel Macron, président français : "Nous devons avoir l'humilité de reconnaître que le sujet des migrations n'est pas derrière nous. Si la route de Méditerranée centrale est plus calme qu'elle ne l'était il y a un an, il y a toujours des phénomènes migratoires très importants".

Si la situation s'est améliorée (en Italie le nombre de migrants ayant traversé la Méditerranée en 2017 a chuté de 30%), beaucoup reste encore à faire.

"Personne en Europe ne peut échapper à sa responsabilité" a déclaré de son côté Paolo Gentiloni, le président du conseil italien.

Paris et Rome sont également au diapason avec leur collègues du pourtour méditerranéen. Mercredi soir tous ont parlé d'une seule voix pour mieux renforcer la gestion des flux migratoires de manière plus solidaire sur l'ensemble du continent européen.

Avec Agences