DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: premier entraînement de la descente dames annulé à Bad Kleinkirchheim

Vous lisez:

Ski: premier entraînement de la descente dames annulé à Bad Kleinkirchheim

Taille du texte Aa Aa

Le premier entraînement de la descente dames de Bad Kleinkirchheim (Autriche), programmée samedi, a été annulé jeudi pour des raisons de sécurité et pour préserver le manteau neigeux détérioré par les températures douces, ont annoncé les organisateurs.

L’entraînement de vendredi sera donc nécessaire pour que l‘épreuve puisse avoir lieu.

Mais l’incertitude plane quant à la possibilité de voir les conditions se rétablir pour la descente et le super-G programmé dimanche.

“La neige est morte, il n’y a plus rien dedans. Je ne vois pas ce qu’on peut en faire”, a confié Lindsey Vonn, l’Américaine aux 78 victoires en Coupe, laissant entendre qu’elle pourrait renoncer aux deux courses. “En l‘état, ça m’apparaît trop dangereux avant les JO”, a-t-elle estimé.

L’Autrichienne Nicole Schmidhofer, championne du monde de super-G, a abondé, qualifiant la piste de “dangereuse et pas skiable”.

Les conditions météo ne sont pas seules responsables de la qualité médiocre de la piste, a estimé l’entraîneur autrichien Jürgen Kriechbaum, qui a pointé des défauts dans la préparation de celle-ci.

Les skieuses n’ont plus disputé de descente depuis les deux premières de la saison qui se sont tenues début décembre à Lake Louise, celle de Val d’Isère ayant été annulée.

Les épreuves de Bad Kleinkirchheim, courues sur la difficile piste qui porte le nom du grand champion Franz Klammer, avaient déjà dû être annulée en raison de la météo lors du précédent rendez-vous dans cette station, en 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.