DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre: Liverpool renverse Manchester City dans un gros "bang"

Vous lisez:

Angleterre: Liverpool renverse Manchester City dans un gros "bang"

Taille du texte Aa Aa

Le feu d’artifice entre les deux meilleures attaques d’Angleterre a bien eu lieu: Liverpool a renversé le leader Manchester City (4-3), battu pour la première fois de la saison dans une compétition domestique, dimanche lors de la 23e journée de Premier League.

La série s’arrête donc à 22 matches sans défaite en championnat pour les Citizens de Pep Guardiola, qui restent largement premiers du classement. Ils conservent quinze longueurs d’avance sur leurs dauphins Chelsea (4e), Liverpool (3e) et Manchester United (2e), qui doit encore affronter le mal classé Stoke lundi.

Les “Reds”, eux, enchaînent avec un 18e match sans défaite toutes compétitions confondues et une quatrième victoire consécutive en championnat pour remonter au classement. Ils ouvrent aussi de la plus belle des façons l’après-Coutinho, pour leur premier match depuis le départ de la vedette brésilienne vers le Barça. Oxlade-Chamberlain a en tout cas remplacé à merveille le Carioca dans le “Fab Four” de la Mersey.

“En marquer quatre buts la semaine après le départ de Phil Coutinho, c’est un gros message. En prendre trois, ce n’est pas trop cool, mais (…) si vous jouez au football comme on l’a fait, ça va suivre”, a savouré Klopp.

“Wow! Quel match! C’est un match historique dont on va encore en parler dans vingt ans, parce qu’on dirait que City ne va pas perdre d’autres matches cette année”, a jubilé l’Allemand.

- Sans Van Dijk –

Battus 5-0 à l’aller en septembre à Manchester, Jürgen Klopp et ses joueurs ont pris leur revanche à Anfield, confirmant au passage que Liverpool est bien l‘équipe du moment. Surtout, ce succès, après un début de saison en demi-teinte, vient valider les choix de Klopp.

Sans la recrue vedette Van Dijk, blessé aux ischio-jambiers, les “Reds” ont tenu le choc de la meilleure attaque d’Angleterre, grâce à un pressing étouffant.

Parti seul du milieu de terrain, Oxlade-Chamberlain a ouvert la marque à la 9e minute en envoyant un missile à ras de terre depuis l’entrée de la surface. Klopp avait utilisé avec parcimonie sa recrue d’Arsenal depuis cet été. S’il voulait se le garder en forme pour les moments durs, c’est réussi.

Mais à force de pousser, les Citizens ont réussi à égaliser, grâce à l’exploit de Sané, qui déclenchait une frappe du gauche après un dribble dans la surface (1-1, 40).

- Retour tardif de City –

Si le pari de conserver Oxlade-Chamberlain au chaud a fonctionné, celui de titulariser Karius à la place de Mignolet n’est certainement pas une réussite tant le gardien allemand n’a pas convaincu dimanche.

Peu importe, à l’heure de jeu, les “Reds” recommençaient à presser intensément. Klopp avait choisi de faire tourner pendant l’hiver et ça payait.

“Spécialement en seconde période, nous avons appliqué un pressing venu d’une autre planète. (…) C‘était brillant”, a réagi Klopp.

Oxlade-Chamberlain lançait Firmino, qui s’imposait physiquement sur Stones. Le Brésilien plaçait ensuite une magnifique pichenette hors de portée d’Ederson (2-1, 60).

Sané trouvait le poteau moins d’une minute plus tard, puis héritait d’un nouveau ballon grâce au pressing de Salah sur Otamendi. Cette fois le Sénégalais ne manquait pas sa chance pour le 3-1 avec une superbe frappe dans la lucarne (62).

Incapable de sortir de la nasse rouge, “City” offrait le quatrième but aux “Reds”. Sorti loin de ses buts, Ederson relançait maladroitement et Salah plaçaitun lob de quarante mètres (4-1, 68).

Comme à son habitude, Manchester City reprenait la possession du ballon (64%) et tentait un retour. Si les “Citizens” avaient assez peu tenté leur chance, ils changeaient d’approche: Bernardo Silva (84) et Gündogan (90+1) réduisaient l‘écart mais trop tard pour éviter la deuxième défaite de la saison de Citizens, qui avaient été battus par le Shakhtar Donetsk dans un match sans enjeux en Ligue des champions début décembre (2-1).

Cette poussée tardive a en tout cas permis aux spectateurs de voir sept buts: une belle publicité pour la Premier League!

“A chaque conférence de presse, j’entends que la Premier League est jouée et j’ai toujours dit non”, a réagi Guardiola, estimant que le titre “n’est encore pas décidé”.

Dans l’après-midi, Arsenal (6e) a été battu par Bournemouth (2-1) et se retrouve désormais à cinq points de Tottenham (5e avec 44 pts).

mam/pgr/jcp/sk

Résultats de la 23e journée du Championnat d’Angleterre de football:

samedi

Chelsea – Leicester 0 – 0

Watford – Southampton 2 – 2

Crystal Palace – Burnley 1 – 0

Huddersfield – West Ham 1 – 4

West Bromwich – Brighton 2 – 0

Newcastle – Swansea 1 – 1

Tottenham – Everton 4 – 0

dimanche

Bournemouth – Arsenal 2 – 1

Liverpool – Manchester City 4 – 3

lundi

(20h00 GMT) Manchester United – Stoke

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.