DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: la France déjà qualifiée pour le tour principal de l'Euro

Vous lisez:

Hand: la France déjà qualifiée pour le tour principal de l'Euro

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après sa victoire épique face à la Norvège (32-31), la France a poursuivi son Euro par un succès beaucoup plus tranquille contre l’Autriche dimanche (33-26) qui lui permet de valider son billet pour le tour principal.

Voilà les Bleus qualifiés pour la deuxième phase de la compétition, avant même leur dernier match de la poule B contre le Belarus, mardi (18h15) à Porec dans le nord de la Croatie.

Mais cette rencontre ne sera pas à négliger: un succès permettrait aux Français de débuter le prochain tour à Zagreb avec 4 points, le maximum possible, et d’entrevoir déjà les demi-finales.

Le sélectionneur Didier Dinart avait insisté sur l’importance de ce deuxième match pour valider le succès arraché vendredi aux Norvégiens, vice-champions du monde en titre.

Il a profité d’un adversaire largement à la portée des Bleus pour faire tourner son effectif et ménager quelques cadres, dont Nikola Karabatic et Cédric Sorhaindo, qui ne sont pas entrés en jeu.

“L‘équipe de France, malgré les rotations sur ce genre de matches, doit pouvoir montrer un beau visage. Aujourd’hui, cela a été cohérent (…) Les joueurs ont été investis”, a souligné Didier Dinart.

Plusieurs novices à ce niveau ont ainsi obtenu du temps de jeu, comme Nicolas Claire, Nicolas Tournat ou Raphaël Caucheteux, auteur de quatre buts pour son premier match international dans une grande compétition.

Pendant une bonne partie de la première période, les Bleus ont mené au score mais sans franchement prendre le large. Un Timothey N’Guessan très actif et un Vincent Gérard en forme dans les buts ont toutefois permis aux Français de ne jamais être vraiment inquiétés.

Ils ont ensuite déroulé dans les cinq dernières minutes de la première période pour creuser l‘écart et repartir aux vestiaires avec une avance de +5 (17-12).

- ‘Il y a eu la manière’ –

Les Français se sont définitivement détachés au cours d’un deuxième acte sans rebondissement et ont pu ensuite gérer confortablement leur avance, face à des Autrichiens à bout de souffle.

“Après le match qu’on a fait contre la Norvège, on se devait de revenir et encore montrer des choses, tous les matches sont importants”, a estimé l’arrière droit Dika Mem, 20 ans, l’un des nouveaux visages de l‘équipe de France.

Héroïques contre les Norvégiens lors de leur entrée en lice, les champions du monde en titre, à la conquête d’un quatrième titre européen, ont connu cette fois-ci une fin de match moins tendue.

A vingt minutes de la fin, l‘écart a atteint +9 (25-16) avant de monter à +10 (30-20) et n’est plus descendu au-dessous des six buts.

“Aujourd’hui, le match a été gagné, il y a eu la manière. Il y a eu des déchets, certes, mais le bilan est positif et c’est le plus important”, s’est félicité Dinart.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.