DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: décevant, Lyon laisse la 2e place à Monaco

Vous lisez:

Ligue 1: décevant, Lyon laisse la 2e place à Monaco

Taille du texte Aa Aa

Décevant et après avoir joué à mi-temps, Lyon a raté l’occasion de prendre seul la 2e place de la Ligue 1 après son résultat nul concédé à domicile devant Angers (1-1), dimanche en match de la 20e journée.

Les Lyonnais sont désormais à égalité de points (42) avec Monaco 2e, devancés par les Monégasques à la différence de buts (+26 contre +27).

“Marseille (4e) a fait le bon coup de la journée. Il y a un trio et c’est très serré. C’est donc une mauvaise opération d’autant que c‘était chez nous”, a regretté le président Jean-Michel Aulas.

Avec ce point obtenu, les Angevins gagnent, de leur côté, une place au classement: ils passent 18es et barragistes au détriment, là aussi à la différence de buts (-8 contre -11), de Toulouse (19e) battu plus tôt à Saint-Etienne (2-0).

Une nouvelle fois, l’OL, comme face à Montpellier (0-0) ou Lille (1-2) en fin d’année 2017, a été en difficulté face à un adversaire adoptant un plan de jeu avec un bloc bas.

C’est l’un des axes de travail affirmés par l’entraîneur Bruno Genesio pour la seconde moitié de saison. Et il faudra progresser sérieusement dans ce domaine sous peine de ne pas figurer sur le podium en fin de championnat.

Sans envie, sans cohésion et en conséquence totalement inoffensif en première période, Lyon a été logiquement mené à la marque après un penalty transformé par Karl Toko-Ekambi pour une faute de Jérémy Morel sur Angelo Fulgini (0-1, 14e).

Toko Ekambi était encore dangereux en première période avec un tir non cadré (28e) mais il manquait surtout une balle de match à la 58e minute en tirant, là aussi à côté, après avoir échappé au duo Marcelo-Morel.

Auparavant, Nabil Fekir avait égalisé. A l’origine de l’action, il trouvait Rafael comme relais puis Maxwel Cornet avant de surgir pour tromper Ludovic Butelle d’un tir du gauche (1-1, 47e).

- Dix fautes sur Fekir –

Par la suite, l’OL, face à un adversaire réduit à dix après l’exclusion de Flavien Tait (84e) a largement dominé la seconde période.

Mais les Lyonnais ont manqué de réalisme sur des opportunités de Memphis dont la reprise de la tête était repoussée sur la ligne par Thomas (69e), Houssem Aouar, lui aussi de la tête, Amine Gouiri (80e, 87e) ou encore Fekir sur coup franc (85e).

“Nous avons livré une mauvaise entame de match et vécu une première période compliquée. Après la mi-temps, c‘était un peu mieux, mais nous n’avons pas réussi à gagner. Nous avons peut-être manqué de concentration ou avons-nous pris cette équipe d’Angers à la légère”, a confié Nabil Fekir.

Ce dernier, pris par Baptiste Santamaria sur un marquage individuel strict, a néanmoins obtenu de nombreux coups francs, sans réussite pour Lyon.

Ainsi, aucun joueur n’a subi plus de fautes lors d’un match sur les 10 dernières saisons en L1 que lui (10 au total), a d’ailleurs révélé le statisticien Opta, ce qui a fait réagir Jean-Michel Aulas dénonçant “beaucoup d’actions d’anti-jeu” et appelant “à protéger les créateurs”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.