DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers une médiation européenne au Proche-Orient ?

Les dirigeants palestiniens considèrent les Etats-Unis hors-jeu dans le processus de paix au Proche-Orient. Cette nouvelle donne politique offre une opportunité pour la diplomatie européenne.

Vous lisez:

Vers une médiation européenne au Proche-Orient ?

© Copyright :
REUTERS/Francois Lenoir
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne peut-elle devenir l'interlocuteur majeur dans le processus de paix au Proche-Orient ? La question est ouverte depuis la reconnaissance par le président américain de Jérusalem comme capitale d'Israël. Aux yeux des Palestiniens, Washington n’est plus crédible dans le rôle de médiateur. Selon Hasni Abidi, directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM), "les circonstances actuelles offrent une fenêtre d'opportunité très intéressante pour les Européens afin de jouer un rôle très important". L'autorité palestinienne rejette en effet toute implication américaine dans le processus. Certaines voix demandent d’ailleurs à l'Union européenne de reconnaître l'Etat de Palestine. Mais Hasni Abidi souligne que les Européens ne peuvent pas brûler toutes les étapes. Une telle initiative "pourrait être contre-productive pour que l'Europe soit un médiateur objectif, neutre", explique-t-il. L'Union européenne estime que la construction de nouvelles colonies israéliennes est illégale. Pour les 28, la seule issue passe par la reconnaissance de deux Etats.