DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Djokovic se promène pour son retour

Vous lisez:

Open d'Australie: Djokovic se promène pour son retour

Taille du texte Aa Aa

Le Serbe Novak Djokovic s’est offert une promenade de santé pour son retour officiel à la compétition après six mois d’arrêt aux dépens de l’Américain Donald Young, battu 6-1, 6-2, 6-4 au premier tour de l’Open d’Australie, mardi à Melbourne.

Djokovic a observé un long arrêt après Wimbledon pour soigner un coude douloureux, ce qui l’a fait tomber à la 14e place mondiale. Il avait renoncé à son tournoi de préparation à Doha et n’avait dans les jambes que l’exhibition de Kooyong.

Même s’il a avoué avant le tournoi ne pas être complètement guéri, le sextuple vainqueur du trophée n’a pas semblé souffrir mardi dans son match contre Young, 63e mondial.

“Il n’y a pas de meilleur endroit pour reprendre qu’ici en Australie. J’adore venir jouer ici”, a dit Djokovic aux spectateurs de la Margaret Court Arena.

“Je sors d’une longue période sans match officiel, mais j’ai passé du bon temps avec ma famille”, a-t-il ajouté.

“Je voulais commencer avec la bonne intensité et j’y suis parvenu. J’ai joué un tennis parfait pendant les deux premiers sets, puis Donald a réagi”, a dit l’ex-N.1 mondial, qui portait une protection au bras droit.

Au prochain tour, il affrontera le Français Gaël Monfils (39e) ou l’Espagnol Jaume Munar (187e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.