DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Lyon s'empare de la 2e place

Vous lisez:

Ligue 1: Lyon s'empare de la 2e place

Taille du texte Aa Aa

Lyon, lancé par un très bon Nabil Fekir, s’est emparé de la deuxième place de Ligue 1 grâce à sa victoire à Guingamp (2-0), mercredi lors de la 21e journée, alors que démarrait le match entre le leader parisien et Dijon au Parc des Princes.

. Fekir, quatre sur quatre

Après un nul décevant contre Angers (1-1), les Lyonnais ont parfaitement relevé la tête, à l’image de leur patron Nabil Fekir, à nouveau buteur. Laissé seul au point de penalty et bien servi par Cornet, le fer de lance de l’OL a ouvert le score dès la 26e minute face à des Guingampais apathiques.

Fekir vient de marquer à quatre reprises en quatre matches successifs pour la première fois de sa carrière, comme l’a noté le statisticien Opta. Houssem Aouar a doublé le score à la 58e minute, lancé par une louche parfaitement dosée de Ferland Mendy.

L’opération est parfaite pour les Lyonnais qui profitent du match nul entre Monaco et Nice la veille (2-2). Lyon est deuxième avec 45 points juste devant Marseille (44 pts) et les Monégasques (43 pts), de quoi lancer de belle manière cette course à trois pour le podium qui pourrait bien rythmer la seconde partie de saison.

L’OL a maintenant un gros rendez-vous au programme: la réception du PSG dimanche, tandis que la confrontation entre Monaco et Marseille, le 28 janvier, pourrait aussi valoir très cher.

. Première défaite pour Galtier

Pendant ce temps, Lille et son nouvel entraîneur Christophe Galtier ont chuté dans les dernières minutes contre Rennes (1-2), dans un match plutôt équilibré. Le scénario est douloureux pour les Lillois qui pourront regretter la fin de match ratée du gardien Mike Maignan, pas innocent sur les deux buts bretons de James Léa Siliki (85e) et Benjamin André (89e).

C‘était le premier vrai test – et la première défaite – pour le Losc de Galtier, appelé à la rescousse après le limogeage de Marcelo Bielsa. Tout partait pourtant sur de bons rails grâce à un but de Junior Alonso juste avant la pause (41e).

. Saint-Etienne coule

De son côté, Saint-Etienne a coulé sous la pluie de Metz (3-0), lanterne rouge du championnat. Un résultat difficile à digérer pour les retrouvailles de Yann M’Vila avec la Ligue 1, après de longues années d’errance. Transféré depuis le Rubin Kazan, le milieu défensif aurait sans doute voulu fêter d’une autre manière sa première titularisation avec les Verts. Le début de match a été chaotique avec un penalty d’entrée d’Emmanuel Rivière, puis un but de Matthieu Dossevi au quart d’heure de jeu.

Nantes quitte pour sa part le Stadium de Toulouse frustré, avec un but concédé dans les dernières secondes (1-1). Pour l’anecdote, Diego Carlos, héros malgré lui de la fameuse “affaire Chapron”, était bien présent au milieu de la défense des Canaris. Lors de la défaite contre le PSG, le défenseur nantais avait été taclé puis exclu par l’arbitre Tony Chapron, qu’il avait involontairement fait tomber. Le lendemain, Chapron lui avait présenté ses excuses, et son second carton jaune avait été retiré par la commission de discipline de la Ligue.

En bas de tableau, Angers a retrouvé des couleurs en battant Troyes (3-1), pendant qu’Amiens sauvait le nul contre Montpellier (1-1).

adc/ll

Résultats de la 21e journée de la Ligue 1 de football:

mardi

Bordeaux – Caen 0 – 2

Marseille – Strasbourg 2 – 0

Monaco – Nice 2 – 2

mercredi

Amiens – Montpellier 1 – 1

Angers – Troyes 3 – 1

Guingamp – Lyon 0 – 2

Lille – Rennes 1 – 2

Metz – Saint-Etienne 3 – 0

Toulouse – Nantes 1 – 1

(21h00) Paris SG – Dijon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.