DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Golden State en classe business

Vous lisez:

NBA: Golden State en classe business

Taille du texte Aa Aa

Golden State voyage très bien: les champions NBA en titre ont enchaîné mercredi une 14e victoire consécutive sur le parquet de Chicago 119 à 112.

Les Warriors sont beaucoup plus à l’aise en déplacement que dans leur salle: ils ne se sont plus inclinés à l’extérieur depuis le 22 novembre (défaite à Oklahoma City 108-91) et n’ont concédé que trois revers en 24 matches, alors qu’ils affichent à domicile un bilan mitigé (16 victoires, 6 défaites) au regard de leurs saisons précédentes.

Les champions NBA en titre viennent de s’imposer coup sur coup à Milwaukee (108-94), Toronto (127-125), Cleveland (118-108), trois des meilleures équipes de la conférence Est, et à Chicago, capable du meilleur comme du pire.

Les Bulls, portés par Nikola Mirotic (24 pts), ont fait jeu égal avec les Warriors jusqu‘à la pause: ils ont même compté jusqu‘à onze points d’avance, mais ils ont plongé après le retour des vestiaires.

Ils sont resté muets et bloqués à 72 points pendant sept longues minutes dans le 3e quart-temps, pendant que Golden State s’envolait.

Klay Thompson a marqué 38 points, dont sept paniers à trois points, Stephen Curry a apporté 30 points, tandis que Kevin Durant n’a pas eu à forcer son talent (19 pts).

- A deux victoires du record NBA

“Quand les Splash Brothers (le surnom de Curry et de Thompson, NDLR) jouent comme cela, il n’y a qu‘à rester à sa place et à regarder”, a admiré Durant.

Les Warriors ont égalé la plus longue série de victoires consécutives à l’extérieur de leur histoire et ne sont plus qu‘à deux succès du record NBA (16) détenu par les Los Angeles depuis la saison 1971-72.

Mais leur série sera en danger samedi chez leur dauphin Houston.

San Antonio, privé jusqu‘à nouvel ordre de Kawhi Leonard, s’est imposé à Brooklyn 100 à 95 grâce à LaMarcus Aldridge (34 pts) et a consolidé sa 3e place à l’Ouest.

Oklahoma City a infligé une deuxième défaite consécutive aux Los Angeles Lakers (114-90) grâce aux 27 points de Carmelo Anthony et 19 points de Russell Westbrook.

Après deux matches de suite à 48 et 45 points, Anthony Davis a été limité à huit points et La Nouvelle-Orléans s’est incliné à Atlanta (94-93).

Deux jours après leur victoire contre Houston marqués par des incidents après le match, les Clippers ont souffert pour venir à bout de Denver 109 à 104.

- Charlotte fête Clifford –

Blake Griffin a inscrit 20 points et capté 12 rebonds pour offrir une sixième victoire de suite à son équipe, revenue à la 8e place.

A l’Est, Charlotte a fêté le retour sur le banc de son entraîneur Steve Clifford, arrêté pour raisons de santé pendant cinq semaines, en humiliant Washington 133 à 109.

Les Hornets ont écœuré d’entrée les Wizards en réussissant douze de leurs 13 premiers tirs: résultat, ils ont pris rapidement le large et ont inscrit 77 points lors de deux premières périodes, nouveau record dans leur histoire.

Charlotte, sous l’impulsion de Kemba Walker (19 pts), Dwight Howard (18 pts, 15 rbds) et Nicolas Batum (11 pts), a vu son avance grimper jusqu‘à 28 points.

En l’absence de Clifford, en proie à de violents maux de tête, Charlotte n’a gagné que neuf matches et a retrogradé à la 11e place de la conférence Est.

“Je me sens bien physiquement, mais le plus important, c’est qu’on gagne des matches, c’est ce qui nous fera le plus de bien”, a insisté Clifford.

Deux jours après le premier “double double” de sa carrière (2 catégories de statistiques à 10 unités et plus) avec 10 points et 10 passes décisives, Frank Ntilikina est resté muet (0 pt), mais a distillé sept passes lors de la défaite des New York Knicks (105-99) face à Memphis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.