DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: les conditions étaient "limite" à cause de la chaleur, selon Djokovic

Vous lisez:

Open d'Australie: les conditions étaient "limite" à cause de la chaleur, selon Djokovic

Taille du texte Aa Aa

Le Serbe Novak Djokovic a estimé que les conditions de jeu étaient “limite” lors de sa victoire contre le Français Gaël Monfils au deuxième tour de l’Open d’Australie, jeudi à Melbourne, où la température s’est approchée des 40 degrés.

“Les gens diront qu‘à ce niveau, en tant que professionnel, on doit être en forme. C’est le début de la saison. On s’entraîne dur pour être en mesure de supporter ce genre de conditions, pour être dur”, a-t-il dit.

“Mais je pense qu’il y a une limite entre être en forme et mettre sa santé en danger. C‘était juste à la limite”, a estimé le sextuple vainqueur du tournoi.

“Certains jours, le superviseur du tournoi devrait reconnaître qu’il faut laisser aux joueurs quelques heures pour que (la température) baisse. Je sais qu’il y a la question des billets. Si les matches n’ont pas lieu, les gens ne seront pas contents”, a-t-il dit.

“Nous faisons partie d’une industrie. Notre sport est devenu une industrie, comme la plupart des autres sports. C’est plus du business que du sport. Parfois, ça me préoccupe, je n’aime pas ça, en tant que personne qui a commencé à jouer, et qui continue à le faire, pour le fait de jouer. Bien sûr, nous avons beaucoup de chance d‘être très bien rétribués. En même temps, le plus important, c’est notre santé, ce qui arrive après l‘âge de 30 ou 35 ans”, a-t-il estimé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.