DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: trop juste, Stan Wawrinka perd dès le 2e tour

Vous lisez:

Open d'Australie: trop juste, Stan Wawrinka perd dès le 2e tour

Taille du texte Aa Aa

Trop juste pour son retour à la compétition, le Suisse Stan Wawrinka, 8e mondial, a été éliminé au 2e tour de l’Open d’Australie par l’Américain Tennys Sandgren (97e) en trois sets 6-2, 6-1, 6-4, jeudi à Melbourne.

Le vainqueur de l‘édition 2014 revenait après six mois d’arrêt en raison d’une blessure à un genou et n’avait pas de grandes ambitions dans le tournoi.

“C‘était dur et ce n’est jamais facile de se sentir comme ça sur le court, mais il faut rester positif. Les douze derniers jours ont été meilleurs que tout ce dont j’aurais pu rêver”, a dit le N.8 mondial, âgé de 32 ans.

“Je suis arrivé ici en pensant que je ne pourrais même pas finir le premier match. J’ai fait un grand pas”, a-t-il estimé.

“Mais évidemment, en tant que sportif, on n’entre pas sur le court pour perdre en trois sets au deuxième tour, donc c’est dur”, a admis le Suisse.

Wawrinka n’a jamais pu rivaliser avec Sandgren, qui n’en était pourtant qu‘à son troisième match dans un tournoi majeur à 27 ans (2 défaites, 1 victoire). Le Suisse a commis pas moins de 35 fautes directes en un peu moins d’une heure et demie de jeu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.