DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Six nations: 8 néophytes dans un groupe anglais privé de quatre cadres

Vous lisez:

Six nations: 8 néophytes dans un groupe anglais privé de quatre cadres

Taille du texte Aa Aa

Huit joueurs sans aucune sélection figurent dans le groupe de l’Angleterre retenu jeudi par le sélectionneur Eddie Jones en vue du match d’ouverture du Tournoi des six nations contre l’Italie le 4 février à Rome, par ailleurs privé de Billy Vunipola, Joe Marler, James Haskell et Elliot Daly.

Vunipola, blessé à une épaule, devrait manquer l’intégralité de la compétition pour les doubles tenants du titre, déjà privés au poste de numéro 8 de Nathan Hughes, blessé pour au moins la première partie du Tournoi comme Daly (ailier).

Haskell (troisième ligne) et Marler (pilier gauche) sont eux suspendus et manqueront également le deuxième rendez-vous, face aux pays de Galles le 10 février.

Outre ces quatre cadres, Eddie Jones est privé de plusieurs autres joueurs, plus d’une douzaine au total, au point que le sélectionneur anglais a plaisanté sur l‘équipe d’Angleterre: “Si vous lisez les journaux, on pourrait tout aussi bien ne pas disputer la compétition. Comme vous l’avez vu, nous avons 13 joueurs indisponibles, donc nous n’avons aucun espoir”.

L’Angleterre et son réservoir inépuisable reste cependant favorite du tournoi.

“Je ne suis pas bookmaker mais je sais qu’on a une bonne équipe”, a poursuivi Eddie Jones. “A la fin de la journée nous avons retenu une équipe de 35 joueurs, et beaucoup d’autres bons éléments ont été laissés de côté”.

Parmi les joueurs retenus pour leur première sélection figurent les piliers Lewis Boyce (Harlequins) et Alec Hepburn (Exeter), appelés pour la première fois.

L’ouvreur Marcus Smith (Harlequins), le troisième ligne Gary Graham (Newcastle), le centre ou ouvreur Harry Mallinder (Northampton) ou encore l’arrière ou ailier Nathan Earle (Saracens) avaient eux déjà participé à un rassemblement du XV de la Rose.

Le reste du groupe de 35 joueurs pèse un total de 898 sélections (33,25 en moyenne par joueur).

Les Anglais d’Eddie Jones, qui a prolongé mercredi son contrat jusqu’en 2021, partiront après la journée de coupes européennes ce week-end au Portugal pour un stage de préparation d’une semaine.

A propos de leur premier adversaire, le sélectionneur du XV de la Rose a estimé que l’Italie était en progrès. “C’est une équipe bien dirigée, Conor O’Shea et Brendan Venter ont fait du bon boulot. Ils ont joué un meilleur rugby en novembre”.

Et par rapport à ces test-matches de l’automne, “ils ont davantage de contrôle sur leurs joueurs pour les Six Nations donc ils devraient être mieux préparés physiquement, ce qui est traditionnellement l’un de leurs problèmes.: ça va être un match à l’ancienne, difficile”.

Le groupe anglais:

Arrières (16): Mike Brown (Harlequins), Nathan Earle (Saracens), Harry Mallinder (Northampton), Jonny May (Leicester), Denny Solomona (Sale), Anthony Watson (Bath), Danny Care (Harlequins), Owen Farrell (Saracens), George Ford (Leicester), Jonathan Joseph (Bath), Alex Lozowski (Saracens), Jack Nowell (Exeter), Henry Slade (Exeter), Ben Te’o (Worcester), Marcus Smith (Harlequins), Ben Youngs (Leicester)

Avants (19): Gary Graham (Newcastle), Nick Isiekwe(Saracens), Maro Itoje (Saracens), George Kruis (Saracens), Courtney Lawes (Northampton), Joe Launchbury (Wasps), Zach Mercer (Bath), Chris Robshaw (Harlequins), Sam Simmonds (Exeter), Sam Underhill (Bath), Lewis Boyce (Harlequins), Dan Cole (Leicester), Tom Dunn (Bath), Jamie George (Saracens), Dylan Hartley (Northampton), Alec Hepburn (Exeter), Kyle Sinckler (Harlequins), Mako Vunipola (Saracens), Harry Williams (Exeter)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.