DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande: capture d'un trafiquant de passeports, qui pourrait avoir fourni l'EI

Vous lisez:

Thaïlande: capture d'un trafiquant de passeports, qui pourrait avoir fourni l'EI

Taille du texte Aa Aa

Un important trafiquant pakistanais de faux passeports, notamment européens, dont certains pourraient avoir servi à des membres de l’organisation Etat islamique (EI), a été arrêté dans une banlieue de Bangkok, a annoncé vendredi la police thaïlandaise.

“Cela faisait longtemps qu’il était dans le trafic de documents avec pour base la Thaïlande”, a expliqué Suttipong Vongpint, l’un des responsables du bureau de l’immigration lors d’une conférence de presse à Bangkok évoquant ensuite d’une dizaine d’années d’activité.

Mohammad Iqbal, 52 ans, a été interpellé le 14 janvier dans une banlieue de Bangkok en possession de faux passeports singapouriens et indiens ainsi que de plaques servant à falsifier des visas d’entrée en France, en Italie et en Espagne.

Il y a quelques jours, Prawit Wongsuwan, le ministre de la Défense, avait établi un lien entre Mohammad Iqbal et un groupe vendant des passeports au groupe Etat islamique.

“D’après notre enquête, il vendait à tout type de groupes, pas particulièrement à l’organisation Etat islamique, il les faisait sur commande”, a précisé Suttipong Vongpint.

La capitale thaïlandaise est réputée être une plaque tournante de la contrefaçon de passeports et fournir un refuge aux personnes recherchées.

D’après le bureau de l’immigration, un faux passeport se vend seulement quelques centaines de dollars en Thaïlande.

Mais ces derniers mois, la police thaïlandaise a multiplié les raids contre les réseaux de trafiquants qui prospèrent dans le royaume depuis des décennies.

En mars 2014, deux passagers avec des passeports volés puis modifiés en Thaïlande étaient montés à bord du MH370 de la Malaysia Airlines, qui a disparu en vol.

Quatre ans plus tôt, deux Pakistanais et une femme thaïlandaise avaient été arrêtés dans le pays, pour fabrication de faux passeports ayant servi notamment à un groupe lié à Al-Qaïda et responsable des attentats de Madrid en 2004.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.