DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Djokovic plus à l'aise à la fraîche

Vous lisez:

Open d'Australie: Djokovic plus à l'aise à la fraîche

Taille du texte Aa Aa

Plus à l’aise à la fraîche que dans la canicule, Novak Djokovic s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie en battant l’Espagnol Albert Ramos en trois sets 6-2, 6-3, 6-3, samedi à Melbourne.

Au tour précédent, le Serbe avait perdu un set dans un match de piètre qualité, disputé par une chaleur écrasante, contre le Français Gaël Monfils. Samedi, il s’est promené face au 22e mondial, en soirée. Les températures étaient de toute façon revenues à la normale dans la journée.

La seule alerte a été un temps mort médical qu’il a demandé au deuxième set pour se faire masser le bas du dos. Mais l‘épisode ne l’a pas empêché de continuer sur le même rythme pour s’imposer en 2h 21 min.

“Ce n‘était pas si facile, il a fallu que je me batte pour gagner les points car il remet beaucoup de balles, mais je suis content de mon niveau de jeu”, a dit le sextuple vainqueur du tournoi.

Djokovic a fait son retour à la compétition après six mois d’arrêt, dus à une blessure au coude, pendant lesquels il est redescendu à la 14e place mondiale.

En huitième de finale, il affrontera le Sud-Coréen Chung Hyeon (58e). “Les matchs vont être plus durs à partir de maintenant. Chung a remporté une grande victoire sur Alexander Zverev qui avait fait une superbe saison 2017”, a dit le Serbe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.