DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'offensive turque en Syrie controversée

Ankara a commencé à bombarder ce samedi la région d'Afrine, contrôlée par les Unités de Protection du Peuple Kurde (YPG).

Vous lisez:

L'offensive turque en Syrie controversée

© Copyright :
REUTERS/Osman Orsal
Taille du texte Aa Aa

C'est une offensive qui divise la communauté internationale.

L'armée turque a lancé une opération terrestre et aérienne contre l'enclave d'Afrine, tenue par les unités de protection du peuple kurde. Une milice considérée comme terroriste par Ankara, mais qui reste un allié essentiel de Washington dans la lutte contre le groupe Etat Islamique dans ce territoire du nord de la Syrie.

Ce samedi, au moins dix personnes ont été tuées dans un bombardement des forces turques. Des civils, dont un enfant, selon la milice kurde. Au total, plus d'une centaine de cibles ont été visées, d'après l'agence officielle turque.

"Outre les forces armées turques, des éléments de l'armée syrienne libre participent à cette opération", a déclaré ce samedi le Premier ministre turc Binali Yildirim.

Le gouvernement turc répond ici au projet américain de constituer une force de 30 000 hommes, en majorité kurdes, au nord de la Syrie. L'offensive serait menée dans le "respect" de "l’intégrité territoriale" syrienne, et en conformité avec le droit international, affirme Ankara. Mais Damas a condamné "l'agression brutale" d'Afrine. D'après Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov se serait entretenu ce samedi avec son homologue américain pour évoquer ce dossier.