DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Kristoffersen tient sa revanche, Muffat-Jeandet 4e du slalom de Kitzbühel

Vous lisez:

Ski: Kristoffersen tient sa revanche, Muffat-Jeandet 4e du slalom de Kitzbühel

Taille du texte Aa Aa

La revanche: le Norvégien Henrik Kristoffersen a dominé dimanche le slalom de Kitzbühel, son 1er succès de la saison en Coupe du monde de ski alpin après une série de dix podiums, devançant enfin Marcel Hirscher, son bourreau des dernières semaines.

Sous la neige battante, Kristoffersen (23 ans) a relégué Hirscher à 97/100, alors que le Suisse Daniel Yule a complété le podium, son 1er sur le circuit majeur, à 1 sec 35.

“S’il y a un endroit pour décrocher un 1er podium, c’est bien Kitzbühel”, a assuré Yule, né en Suisse il y a 24 ans de parents écossais.

- Noël en fête –

Les Français ont réalisé le meilleur résultat d’ensemble de la saison, avec Victor Muffat-Jeandet au pied du podium (+2.16), sa performance de pointe entre les portes serrées, et le jeune (20 ans) Clément Nöël, huitième (+2.63) avec le dossard 47.

Le Vosgien du Venton, installé depuis quelques années à Val d’Isère (Savoie), remélange ainsi les cartes pour la sélection aux Jeux d’hiver, au détriment peut-être du vétéran Julien Lizeroux, 14e à Kitzbühel (+3.10), juste derrière le double champion du monde (2011 et 2015) Jean-Baptiste Grange (+3.04).

“Ca va dans la continuité. Il faut se servir de ça pour continuer à construire, et garder cette même rigueur et ces mêmes fondamentaux”, a noté Muffat-Jeandet, requinqué aussi par sa 1re victoire en Coupe du monde, en combiné le 12 janvier à Wengen (Suisse).

“J‘étais un peu tendu au départ parce que ça faisait deux fois que je sortais en deuxième manche. Et puis il y avait énormément de monde, on entend le bruit. Mais je suis plutôt content de la façon dont je suis parti dans la (seconde) manche. Je fais quelques petites fautes, j’avais peut-être un peu peur de la vitesse”, a indiqué Nöel, grand et longiligne gaillard.

“Pour les Jeux, ça n’est pas moi qui décide. Je vais faire mes courses, il en reste encore une (à Schladming mardi). Moi, j’essaie de montrer que je skie bien”, a ajouté le jeune Français.

Alexis Pinturault, éliminé dès la 1re manche, est assuré pour sa part de faire partie du quatuor des slalomeurs tricolores aux Jeux de Pyeongchang, en Corée du Sud du 9 au 25 février.

“C’est vraiment bien, j’ai réalisé deux excellentes manches, surtout la 1re. Sur le second parcours, beaucoup plus filant, j’ai failli sortir plusieurs fois”, a remarqué Kristoffersen, âgé de 23 ans et à sa 16e victoire sur le circuit majeur.

- Une division au-dessus –

Devant son public, Hirscher a reconnu la loi du plus fort du jour. “Henrik était une division au-dessus avec Michi (son compatriote Michael Matt)”, a souligné le sextuple (BIEN SEXTUPLE) vainqueur de la Coupe du monde, qui détient le gros globe de cristal depuis mars 2012.

En 1re manche, Kristoffersen avait devancé de 10/100 Matt, éliminé en seconde manche alors qu’il faisait le match avec le Norvégien, et Hirscher de 1 sec 05/100.

Sous les yeux d’Arnold Schwarzenegger, assis dans le parterre d’honneur, Hirscher a échoué aussi à remporter un 6e slalom de suite et à rejoindre son compatriote Hermann Maier, toujours deuxième avec 54 succès sur le circuit majeur, loin derrière le Suédois Ingemar Stenmark (86).

Le Salzbourgeois, qui conserve largement la tête au classement général aux dépens de Kristoffersen (1054 pts à 900), n’aura pas longtemps à attendre pour la revanche bis. Les slalomeurs sont attendus mardi soir à Schladming, toujours en Autriche, dans le temple de la discipline.

asc/dhe

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.