DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: le vice-champion olympique de BMX Van Gorkom est sorti du coma

Vous lisez:

Cyclisme: le vice-champion olympique de BMX Van Gorkom est sorti du coma

Taille du texte Aa Aa

Le Néerlandais Jelle van Gorkom, vice-champion olympique de BMX aux Jeux de Rio en 2016, qui se trouvait dans le coma depuis le 9 janvier après une lourde chute à l’entraînement, s’est réveillé mercredi et sa vie n’est plus en danger.

Le cycliste de 27 ans “fait des progrès et n’est plus en danger de mort”, a indiqué la Fédération néerlandaise de cyclisme sur son site internet, soulignant cependant que sa rééducation serait longue.

Van Gorkom avait lourdement chuté à l’entraînement près d’Arnhem. Il souffrait de côtes cassées, d’une fracture au visage, d’une blessure à la tête ainsi que d’autres blessures au foie, à la rate et aux reins. Devant la gravité de ses blessures, il avait été plongé dans un coma artificiel.

Mais le Néerlandais est à présent conscient et répond aux stimulations, il reconnaît les gens autour de lui.

Il reste toutefois “fragile” et “il est clair qu’il aura besoin d’une longue convalescence, sans garantie qu’il pourra retrouver 100% de ses moyens”, a ajouté la fédération néerlandaise.

Jelle van Gorkom avait également été vice-champion du monde de BMX en 2015.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.