DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un nouveau traité franco-allemand

Vous lisez:

Vers un nouveau traité franco-allemand

Taille du texte Aa Aa

Cinquante-cinq ans après le Traité de l'Elysée, fondateur de la coopération franco-allemande, les députés français et allemands ont adopté une résolution commune de révision du Traité. A l'occasion de cet anniversaire, le président de l'Assemblée nationale François de Rugy a été reçu au Bundestag, en présence de la chancelière Angela Merkel.

"Le monde est en perpétuel changement et les défis pour nos deux pays évoluent avec lui, a déclaré Wolfgang Schäuble, le président du Bundestag. C'est pour cette raison que nous saisissons l'opportunité de ce 55ème anniversaire pour développer ensemble et mener plus avant la base de notre étroite collaboration."

En janvier 1963, les deux anciens ennemis scellaient leur réconciliation avec le Traité de l'Elysée. Aujourd'hui, c'est de l'Europe toute entière qu'il s'agit. Cette Europe dont ils se veulent toujours le moteur.

"Certains pays, y compris en Europe, deviennent de véritables dictatures ou des démocraties intolérantes, a pour sa part martelé François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale. Les valeurs démocratiques que nous partageons représentent une certaine vision de l'ordre international, la vision du multilatéralisme. La méthode multilatérale, qui implique la négociation et la recherche des compromis, est la recette du succès pour l'Europe."

Quelques heures plus tard, François de Rugy a invité son homologue à l'Assemblée nationale. Un échange dans la droite ligne de l'harmonisation législative et économique voulue par Angela Merkel et Emmanuel Macron.

Ovationné par les députés français, Wolfgang Schäuble a déclaré : "Nous reconnaissons que nous avons une responsabilité particulière au service de l’europe. Cependant, l’amitié franco-allemande n’est pas une dimension fonctionnelle. Elle a sa propre valeur. Cette valeur, nous devons en préserver la conscience dans la société".

La volonté d'un "nouveau traité de l’Élysée" avait été formulée par Angela Merkel et Emmanuel Macron dans une déclaration commune publiée la veille sur les réseaux sociaux. Ce nouveau Traité vise à parvenir à plus grande harmonie dans les domaines de l'éducation, du législatif, de la politique étrangère et face au changement climatique.

Un groupe de travail franco-allemand a été formé, il soumettra une proposition "d’accord parlementaire franco-allemand" au plus tard en janvier prochain.