DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Marcel Hirscher remporte le slalom de Schladming et égale Maier

Vous lisez:

Ski: Marcel Hirscher remporte le slalom de Schladming et égale Maier

Taille du texte Aa Aa

Une neuvième victoire de la saison et une 54e sur le circuit majeur: impérial, l’Autrichien Marcel Hirscher a remporté mardi le slalom nocturne de Schladming, devançant son rival norvégien Henrik Kristoffersen et égalant son compatriote Hermann Maier au nombre de succès en Coupe du monde de ski alpin.

Que lui manque-t-il ? La réponse tient en deux mots: l’or olympique. C’est pour l’heure le seul trophée qui échappe au quadruple champion du monde, titulaire de six Gros globes de cristal d’affilée, un exploit inédit.

Deux jours après avoir dû se contenter de la deuxième place à Kitzbühel derrière Kristoffersen, Hirscher, leader du classement général et de la spécialité, a rappelé devant 45.000 spectateurs déchaînés —la plus forte affluence du circuit— qu’il était le patron, avant le grand duel olympique de Pyeongchang dans moins d’un mois.

Déjà en tête à l’issue de la première manche, il a devancé de 39/100 Kristoffersen. Preuve que les deux hommes skient dans une autre dimension, le Suisse Daniel Yule, troisième, émarge à 2 sec 13/100 du vainqueur.

“C’est super d’avoir gagné. Mais ça apporte peu pour les JO, ce sera totalement différent là-bas”, a tempéré le skieur autrichien.

Meilleur Français, le jeune espoir Clément Noël (20 ans), 6e à 2 sec 43/100, décroche, lui, son deuxième top 10 d’affilée après sa huitième place à Kitzbühel dimanche, et semble assuré de valider son ticket pour les JO.

“L’Autriche me réussit, c’est la première fois que je viens à Kitzbühel, à Schladming. L’ambiance est incroyable, c’est le pays du ski. J’ai fait un très bon résultat à Kitzbühel et à nouveau ici, je suis très content”, a confié le jeune Vosgien.

- Objectif Stenmark ?-

La course a été assombrie dans la seconde manche par un jet de boules de neige visant Kristoffersen, vainqueur à trois reprises déjà sur la Planai. “Ça m’est déjà arrivé, c’est pas top”, a reconnu Hirscher.

“Ça m’a vraiment énervé, c’est un manque de respect, d’autant que j’adore l’Autriche et que Schladming c’est un peu une course à domicile pour moi”, a confié pour sa part le Norvégien de 23 ans, qui vit dans la région de Salzbourg et avait signé dans la station autrichienne son premier succès en Coupe du monde, en 2014.

“Mais Marcel est vraiment le meilleur, j’adore ce duel avec lui. On va voir ce que ça va donner aux JO”, a-t-il ajouté malicieusement.

Sacré une seule fois jusqu’alors entre les piquets serrés sur la Planai en 2012, Hirscher égalise le nombre de 54 succès en Coupe du monde de son aîné “Herminator” Maier, roi de la vitesse dans les années 2000.

“J’essaie de ne pas trop y accorder d’importance, de penser à autre chose, mais c’est vrai que c’est incroyable”, a-t-il reconnu au micro de la télévision autrichienne ORF, à l’issue de la course.

S’il partage désormais la deuxième place du nombre de succès sur le circuit majeur, derrière Ingemar Stenmark, la marque de 86 victoires du Suédois reste encore loin. Mais pas totalement inaccessible, du moins en théorie. A 28 ans, “il peut encore battre Stenmark”, a estimé Kristoffersen.

La victoire de Schladming rapproche en tout cas un peu plus Hirscher d’un septième Gros globe de cristal, ce qui constituerait un nouveau record.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.