DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

« Vous ne méritez pas de sortir un jour de prison »

Vous lisez:

« Vous ne méritez pas de sortir un jour de prison »

© Copyright :
REUTERS/Brendan McDermid
Taille du texte Aa Aa

« Vous ne méritez pas de sortir un jour de prison », tels étaient les mots d'une juge américaine au moment où elle a condamné Larry Nassar. L'ancien médecin sportif américain, accusé de multiples abus sexuels sur des jeunes gymnastes, finira ses jours derrière les barreaux. Il écope ce mercredi d'une peine allant de 40 à 175 années de prison.

La fin d'un procès historique où près de 160 victimes, championnes comme anonymes, se sont succédé à la barre pour livrer des témoignages poignants.

"À l'âge de 15 ans, je souffrais de douleurs dans le dos. Larry m'a régulièrement agressé sexuellement en pratiquant sur moi un soi-disant massage. Cela a duré pendant presque un an", Rachael Denhollander.

À l'occasion de son procès, l'ostéophathe s'est tourné vers ses victimes pour s'excuser -je cite- de « la destruction émotionnelle » qu'il leur avait fait subir.

Larry Nassar avait dit craindre pour sa santé mentale s'il était forcé d'écouter tous ces témoignages. 

La juge avait répliqué : « Passer quatre ou cinq jours à les écouter n'est rien du tout par rapport aux heures de plaisir que vous avez pris à leurs dépens, en détruisant leur vie ».