DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Égypte : un nouveau concurrent d'al-Sissi sous les verrous

Vous lisez:

Égypte : un nouveau concurrent d'al-Sissi sous les verrous

Taille du texte Aa Aa

Moins d'une semaine après sa déclaration de candidature L'ex-chef d'état-major de l'armée égyptienne Sami Anan a été interpellé et met un terme à la campagne qu'il menait pour l'élection présidentielle.

L'armée a publié un communiqué précisant que la candidature de l'ancien chef d'état-major allait à l'encontre de plusieurs lois et qu'il aurait dû quitté l'armée et obtenir une autorisation avant de se lancer dans la campagne.

Sami Anan est le quatrième concurrent potentiel du président al-Sissi arrêté en pleine course vers la présidentielle.

En décembre dernier, l'ancien Premier ministre Ahmed Chafiq, qui était lui-même pressenti comme un possible prétendant sérieux à la présidence, avait renoncé à se présenter au lendemain d'une mystérieuse disparition : pendant 24 heures, l'homme était resté introuvable.