DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: le Sud-Coréen Chung poursuit son beau parcours jusqu'en demi-finale

Vous lisez:

Open d'Australie: le Sud-Coréen Chung poursuit son beau parcours jusqu'en demi-finale

Taille du texte Aa Aa

Le jeune Sud-Coréen Chung Hyeon a poursuivi son beau parcours à l’Open d’Australie en se qualifiant pour les demi-finales aux dépens de l’Américain Tennys Sandgren en trois sets 6-4, 7-6 (7/5), 6-3, mercredi à Melbourne.

Chung, 21 ans, 58e mondial, est le premier joueur de son pays à se hisser dans le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem. Il affrontera le Suisse Roger Federer (2e) ou le Tchèque Tomas Berdych (6e).

Il avait réussi l’exploit d‘éliminer le Serbe Novak Djokovic en huitième de finale, et aussi l’Allemand Alexander Zverev, 4e mondial, au troisième tour.

Face à l’invité-surprise des quarts de finale, classé 97e mondial, il a imposé son jeu de fond de court et sa couverture de terrain. Il a eu besoin de six balles de match pour conclure au bout d’un dernier jeu spectaculaire qui a duré plus de dix minutes.

Sandgren, qui n’avait gagné aucun match en Grand Chelem avant d’arriver à Melbourne, avait créé deux énormes surprises en battant le Suisse Stan Wawrinka (8e) puis l’Autrichien Dominic Thiem (5e).

Chung est le demi-finaliste le moins bien classé à l’Open d’Australie depuis Marat Safin, 86e en 2004 (mais le Russe revenait de blessure et avait déjà été N.1 mondial quatre ans avant).

Avec le Britannique Kyle Edmund (49e), ils sont les deux premiers joueurs non tête de série à se hisser dans le dernier carré depuis le Français Jo-Wilfried Tsonga en 2008.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.