DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le carnaval de Nice se paie les grands de ce monde

Vous lisez:

Le carnaval de Nice se paie les grands de ce monde

Taille du texte Aa Aa

Alors que le Forum Economique de Davos vient de les mettre à l'honneur, le 134e Carnaval de Nice, s'apprête à singer les grands de ce monde. Le mois prochain, sur les dix-sept chars qui défileront dans la ville de la côte d'Azur, il y en a un qui ne manquera pas d'attirer l'attention : "La planète des singes".

Une planète dirigée par Donald Trump, Vladimir Poutine Reccep Tayyip Erdogan, et Theresa May, caricaturés en bêtes féroces.

"Une fusée atterrit en catastrophe sur cette nouvelle planète. Un cosmonaute sort et découvre un monde primitif aux attitudes un peu irresponsables", explique un des artisans du char, qui travaille d'arrache-pied dans la Maison du carnaval, où on retrouve aussi E.T. et Dark Vador.

"On essaie de composer avec les traits de caractère de la personne. Pour Trump, des dents longues, des cheveux très accentués et très fins, un visage orangé et des marques blanches autour des yeux... Mais avec des couleurs qui restent carnavalesques".

Le 17 février prochain, date du premier jour de l'édition 2018, le chef de la Maison Blanche ne découvrira pas la Promenade des Anglais. L'an dernier déjà, il était équipé de sèches-cheveux géants et de barils de pétrole, pour représenter la surconsommation d'énergie.