DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mark E. Smith n'aboiera plus

Vous lisez:

Mark E. Smith n'aboiera plus

Taille du texte Aa Aa

On a appris il y a deux jours la mort de Mark E.Smith, le chanteur de The Fall, l'un des groupes majeurs de la scène punk anglaise des années 80.

Peter Hook, bassiste de Joy Division puis de New Order, nous a dit ce qu'il pensait de ce renégat, comme il se nommait lui-même, aboyeur en chef d'une musique irrespectueuse mais au combien intelligente : 

"Mark était un homme bizarre. Il était en compétition avec nous, au tout début, car tous les groupes étaient concurrents. Même si son comportement n'était pas toujours le meilleur, il avait toujours son groupe à l'esprit, comme Ian Curtis, le chanteur de Joy Division. Beaucoup de gens vous diront que c'était un personnage difficile mais la plupart des génies ont des caractères difficiles pour une raison ou une autre, et lui était un vrai génie punk. Il n'y a personne pour prendre la place de Mark E.Smith, personne, c'était un personnage absolument unique et lui, et The Fall, vont manquer à la musique".

Mark E. Smith a été accompagné de dizaines de musiciens différents tout au long de ses quarante ans de carrière avec The Fall... Mais, comme il aimait dire, "si c'est ta grand-mère aux bongos et moi, c'est toujours The Fall".

59 лет сегодня #MarkESmith из группы #TheFall. Вот что писал о нем #RollingStone в 1993 году. Марк Е. Смит — это, наверное, главный британский мизантроп. Вот как он обращается к своей публике на третьем (концертном, кстати) альбоме своей группы The Fall «Totale's Turns», вышедшем в 1993 году: «Разница между нами (группой, — прим. RS) и вами заключается в том, что у нас есть мозги». Десять лет спустя Марк уже является опытным врагом всего неглубокого и однодневного в мире современной поп-музыки. Ну а поскольку Смит по натуре является трибуном, он доносит свой социальный комментарий в максимально доходчивой форме: каркающим голосом поверх первобытного бита и гитарного лязга. Он что-то вроде писателя Марка Эмиса, бичующего современное слабоумие, только выражается языком индустриального серфа в духе Линка Рэя. #postpunk

Une publication partagée par Rolling Stone Russia (@rollingstonerussia) le

Plus de monde