DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: Holdener apprécie Lenzerheide et se place pour les Jeux

Vous lisez:

Ski: Holdener apprécie Lenzerheide et se place pour les Jeux

Taille du texte Aa Aa

“Je me sens vraiment bien ici!”: la Suissesse Wendy Holdener a remporté vendredi le combiné de Lenzerheide, le deuxième de sa carrière dans la station des Grisons, et se place pour le titre olympique à Pyeongchang (9-25 février).

“J’ai de très bons souvenirs ici, avec les courses de jeunes, j’ai aussi fait beaucoup d’entraînements sur ces pistes, et j’ai décroché ma deuxième victoire en Coupe du monde à Lenzerheide. Je me sens vraiment bien ici”, s’est souvenue Holdener, en conférence de presse après son troisième succès en Coupe du monde.

En l’absence de l’Américaine Mikaela Shiffrin, laissée au repos vendredi, la Suissesse était annoncée comme la grande favorite pour remporter la première des trois courses disputées ce week-end sur la piste Silvano-Beltrametti (un slalom géant samedi et un slalom dimanche sont programmés).

La championne du monde de la discipline a tenu son rang, grâce à un bon passage en super-G qui lui a permis de limiter la casse face aux spécialistes de la vitesse, avant de creuser des écarts en slalom, sa discipline de prédilection.

“Je dois dire qu’il y a trois semaines, je me suis entraînée en super-G et je me suis très bien sentie. Je sais que je peux bien skier en super-G”, a expliqué la Suissesse de 24 ans.

A sept dixièmes de seconde de l’Américaine Lindsey Vonn, la plus rapide en matinée en super-G, et au contact des autres skieuses, Holdener avait fait le plus difficile et a réalisé un excellent passage entre les piquets serrés, poussée par les “Wendy! Wendy! Wendy!” du public suisse.

- Vonn 4e et rassurée –

“Le slalom était dur pour moi! Les premières portes étaient compliquées, et ça m’a un peu réveillée”, a-t-elle précisé, alors qu’un premier mur très pentu attendait les slalomeuses dès le début de la manche.

Abonnée aux places derrière Shiffrin cet hiver en slalom (3e à Kranjska Gora, 2e à Zagreb, 2e à Lienz, 3e à Levi), Holdener s’est parfaitement engouffrée dans la brèche laissée ouverte par l’Américaine, qui fera également l’impasse sur les courses à Stockholm (city event, slalom géant parallèle) et à Garmisch-Partenkirchen (deux descentes).

Le combiné olympique est programmé le vendredi 23 février à Pyeongchang, pour l’avant-dernière journée de compétition. Et Holdener y sera favorite avec Shiffrin.

Derrière Holdener, l’Italienne Marta Bassino est allée chercher son premier podium de la saison (2e, + 1.55), alors que la Slovène Ana Bucik, 30e après la manche de super-G, a réalisé une très belle remontée pour finir à la 3e place (+1.56). C’est la première fois que Bucik grimpe sur la “boîte” dans sa carrière.

Vonn a échoué à trois dixièmes du podium, 4e à 1 sec 88/100, mais avec peu de séances d’entraînement en slalom, elle s’est rassurée, prouvant qu’elle pouvait jouer avec les meilleures pour aller chercher une médaille aux JO.

Côté Françaises, Anne-Sophie Barthet a pris la 7e place à 2 sec 14/100 de Holdener, et devra encore patienter jusqu‘à dimanche pour savoir si elle est du voyage en Corée du Sud pour les JO-2018.

Romane Miradoli, elle aussi en attente d’un éventuel précieux sésame, a pris la 10e place du combiné, à trois secondes de la tête.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.