DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catalogne: Rajoy prévient des risques judiciaires d'une investiture de Puigdemont

Vous lisez:

Catalogne: Rajoy prévient des risques judiciaires d'une investiture de Puigdemont

Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a prévenu mardi des risques encourus par le président du parlement catalan s’il maintenait la session d’investiture de l’indépendantiste Carles Puigdemont en dépit de son interdiction par la justice.

“Le parlement de Catalogne, comme partout ailleurs doit respecter ce que la Cour constitutionnelle décide”, a déclaré M. Rajoy: “S’il ne respecte pas une résolution des tribunaux, le président du parlement pourrait sans aucun doute être tenu pour responsable”.

Le président du parlement Roger Torrent, un indépendantiste, a maintenu pour mardi à 15h00 (14h00 GMT) une séance d’investiture du président destitué, en dépit de son interdiction par la Cour constitutionnelle.

La Cour a souligné dans un arrêt rendu samedi de l’impossibilité d’organiser une telle investiture sans autorisation judiciaire préalable.

Elle a également écarté la validité d’une investiture à distance du séparatiste Puigdemont, installé à Bruxelles depuis trois mois et qui serait immédiatement arrêté s’il rentrait en Espagne, comme avant lui son ancien vice-président Oriol Junqueras.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.