DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dopage: le Kremlin qualifie de "diffamation" les accusations contre Poutine

Vous lisez:

Dopage: le Kremlin qualifie de "diffamation" les accusations contre Poutine

Taille du texte Aa Aa

Le Kremlin a qualifié mardi de “diffamation” les déclarations de l’ex-haut responsable de l’antidopage russe Grigori Rodtchenkov, qui a accusé Vladimir Poutine d’avoir joué un rôle crucial dans l’organisation du dopage des sportifs russes aux Jeux olympiques.

“C’est une nouvelle diffamation qui ne se base sur aucune preuve”, a assuré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, alors que la Russie est engluée dans un scandale de dopage organisé qui a notamment abouti à sa suspension des jeux Olympiques d’hiver-2018 à Pyeongchang.

Dans un entretien diffusé lundi soir sur la chaîne allemande ARD, Grigori Rodtchenkov, ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou devenu lanceur d’alertes réfugié aux Etats-Unis, a affirmé que “seul le président peut donner une telle mission aux services de sécurité, le FSB”, en évoquant le système de dopage organisé mis en place en Russie et couvert selon lui par les services spéciaux.

En 2016, le rapport McLaren commandé par l’Agence mondiale antidopage (AMA) a révélé l’organisation en Russie de ce système institutionnalisé de dopage, notamment lors des Jeux olympiques d’hiver 2014 à Sotchi.

Moscou a toujours réfuté la dimension institutionnelle du système de dopage. En décembre, les services d’enquête russes ont même accusé M. Rodtchenkov, dont le témoignage a été à l’origine du scandale, d’avoir dopé personnellement les sportifs russes et d’avoir “manipulé” les tests.

“Monsieur Rodtchenkov est recherché (par la Russie, ndlr), il est visé ici par une enquête”, a rappelé M. Peskov. “C’est une personnalité tout à fait odieuse qui a des problèmes avec la loi (…) et ne peut évidemment pas être perçue comme une source d’information qui mérite une confiance quelconque”, a-t-il souligné.

Aucune enquête de l’Agence mondiale antidopage n’a conclu jusqu’ici à la responsabilité du président russe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.