DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Mirotic passe de Chicago à la Nouvelle-Orléans

Vous lisez:

NBA: Mirotic passe de Chicago à la Nouvelle-Orléans

Taille du texte Aa Aa

L’ailier fort espagnol de Chicago Nikola Mirotic, victime d’une commotion cérébrale mi-octobre lors d’une altercation avec un coéquipier, a été transféré à la Nouvelle-Orléans dans le cadre d’un échange, ont conjointement annoncé vendredi les deux franchises de NBA.

Les Bulls récupèreront Omer Asik, Jameer Nelson et Tony Allen ainsi qu’un choix préférentiel aux 1er et 2e tours de la draft.

“Nous tenons à remercier Niko pour tout ce qu’il a apporté lors de son passage chez les Chicago Bulls”, a souligné le vice-président de Chicago John Paxson.

La franchise de Louisiane semble ainsi désormais disposée à offrir un contrat de 12,5 millions de dollars à l’international de 26 ans pour la saison prochaine, un salaire qu’elle ne semblait pas prête à prendre en charge mardi. Le joueur, qui bénéficiait encore de trois ans et demi de contrat à Chicago, avait alors refusé l‘échange et les négociations semblaient vouées à l‘échec.

Le 16 octobre, une violente dispute avait éclaté à l’entraînement entre Mirotic et Bobby Portis, son coéquipier et rival pour une place dans le cinq majeur.

Mirotic, victime d’une commotion cérébrale et de plusieurs fractures à la mâchoire, avait été indisponible 23 matches et assuré qu’il ne voulait plus jouer aux côtés de Portis. Il avait néanmoins retrouvé les parquets début décembre et, en 25 rencontres cette saison, le Monténégrin de naissance, drafté en 23e position en 2011, a inscrit 16,8 points, capté 6,4 rebonds et délivré 1,6 passes décisives en moyenne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.