Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Un parfum de guerre froide

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Un parfum de guerre froide
Tous droits réservés  REUTERS/Adnan Abidi

Selon le Pentagone, Moscou est en train de moderniser un arsenal de 2 000 armes nucléaires tactiques.

Washington s'inquiète de ce retour « déterminé » de la Russie dans le jeu militaire.

« Depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis ont œuvré à la réduction des armes nucléaires mais le monde a changé depuis l'élaboration de la dernière stratégie nucléaire en 2010 », a déclaré Patrick Shanahan, secrétaire adjoint à la Défense. « Les défis du contexte actuel nous imposent une action constante pour renforcer notre dissuasion. »

Le Pentagone évoque également les menaces émanant de la Chine, de la Corée du Nord ou de l'Iran.

Ce projet de nouvelles armes américaines fait craindre aux experts une relance de la prolifération nucléaire et un risque plus élevé de conflit. Mais les États-Unis assurent qu'ils n'ont aucune intention de frapper en premier. Tout comme la Russie.