DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: Espagne-Allemagne et Italie-France à l'affiche des quarts

Vous lisez:

Coupe Davis: Espagne-Allemagne et Italie-France à l'affiche des quarts

Taille du texte Aa Aa

Espagne-Allemagne et Italie-France seront les deux principales affiches des quarts de finale de la Coupe Davis, alors que l’Australie a quitté prématurément la compétition après la défaite de son leader Nick Kyrgios devant l’Allemand Alexander Zverev dimanche.

Dans les deux autres rencontres, la Belgique de David Goffin, finaliste sortante, se rendra aux Etats-Unis et la Croatie de Marin Cilic recevra le Kazakhstan du 6 au 8 avril.

La Fédération internationale de tennis, qui peine à attirer les meilleurs joueurs dans sa vénérable compétition, se prend sans doute à rêver d’un match au sommet entre Rafael Nadal et le jeune prodige Alexander Zverev.

Mais il faudra que le N.1 mondial, qui n’a plus joué de simple en Coupe Davis depuis 2015, en refasse une priorité dans son calendrier.

Zverev sera là lui à coup sûr à moins d’une blessure. Défait dès le premier tour l’an passé par la Belgique, pourtant privée de Goffin, la Mannschaft a tenu son rang cette fois-ci grâce à sa nouvelle star.

Le N.5 mondial a dominé Kyrgios en trois sets (6-2, 7-6 (7/3), 6-2) apportant ainsi un point supplémentaire à son camp (3-1) après avoir remporté le duel inaugural face à Alex de Minaur vendredi.

“C’est génial, et ça n’aurait pas été possible sans mes coéquipiers. On est clairement très heureux mais j’espère que ce n’est que le début pour nous”, a affirmé Zverev avant d’affronter dans deux mois l’Espagne, l’une des équipes bénéficiant de l’un des plus gros réservoirs de joueurs dans le top 100.

Sans Nadal blessé, elle a dû s’accrocher pour se défaire (3-1) d’une valeureuse équipe britannique pourtant privée elle aussi de son meilleur joueur Andy Murray, en convalescence (hanche), et de Kyle Edmund, usé physiquement après son beau parcours en Australie (demi-finaliste).

- Le Canada de Shapovalov éliminé –

Mais Cameron Norrie, qui avait créé la surprise vendredi face à Roberto Bautista vendredi, a fini par céder devant Albert Ramos (7-6 (7/4), 2-6, 7-6 (7/4), 6-2).

Le Français Adrian Mannarino a lui eu besoin de cinq sets et 4h25 de jeu pour battre le N.1 néerlandais Robin Haase (4-6, 7-6 (7/5), 7-5, 6-7 (2/7), 7-5) et délivrer son équipe, tenante du titre, qui s’impose elle aussi 3 à 1.

Les Français iront donc défier à Gênes Fabio Fognini, qui a offert à l’Italie les trois points contre le Japon.

Le Belge David Goffin n’a pas flanché non plus face à la Hongrie, un peu trop tendre encore. Enfin Borna Coric a offert le point de la qualification à la Croatie en battant le grand espoir canadien Denis Shapovalov (6-4, 6-4, 6-4).

Le Kazakhstan et les Etats-Unis étaient quant à eux déjà qualifiés aux dépens de la Suisse et de la Serbie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.