DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Monaco renverse Lyon et grimpe sur le podium

Vous lisez:

Ligue 1: Monaco renverse Lyon et grimpe sur le podium

Taille du texte Aa Aa

Renversant Monaco: le champion de France sortant a remonté un retard de deux buts dimanche pour s’imposer contre Lyon (3-2), résultat qui lui permet d‘être troisième de la Ligue 1 au terme d’une 24e journée de Ligue 1 aussi marquée par la victoire in extremis de Guingamp à Rennes (1-0).

. Derrière Paris, toujours aussi indécis

Quel suspense! La joie des Monégasques au coup de sifflet final a bien dit la tension qui a régné lors de la confrontation contre l’Olympique lyonnais, concurrent direct pour le podium de la L1. Car les hommes de Leonardo Jardim étaient menés 2-0 après une demi-heure et des buts de Mariano Diaz (12e) et Bertrand Traoré (27e).

Mais comme contre Marseille une semaine plus tôt (2-2), les Monégasques n’ont pas abdiqué et sont très vite revenus, par Keita Baldé (31e) puis Radamel Falcao (36e) sur un penalty en deux temps. L’exclusion de Baldé (44e), tout comme les sorties sur blessures du gardien Danijel Subasic (15e) et du buteur Radamel Falcao (55e), auraient ensuite pu déstabiliser le champion de France sortant. Mais c’est au final lui qui a arraché la victoire sur un superbe but du Portugais Rony Lopes (89e).

Cette victoire permet aux Monégasques de reprendre pied sur le podium, avec un total de 50 points qui leur offre deux longueurs d’avance sur leur victime du soir. Et un petit point de retard sur l’Olympique de Marseille, seul dauphin du PSG après sa victoire contre Metz (6-3) vendredi. Le suspense dans la quête du podium va durer “jusqu‘à la fin”, avait observé avec justesse l’entraîneur lyonnais Bruno Genesio avant le match.

. Guingamp repart, coup d’arrêt nantais

Dur, dur d‘être un Rennais dimanche soir. Les hommes de Sabri Lamouchi ont perdu à la toute dernière minute et à domicile le derby breton qui les opposait à Guingamp (1-0), sur un contre superbe mais quand même plein de réussite conclu de loin par l’entrant Yeni Ngbakoto (90+2). Ce résultat permet aux Guingampais, en souffrance depuis quatre matches et qui réalisent ainsi “le coup parfait” selon leur entraîneur Antoine Kombouaré, de doubler Rennes au classement. Ils occupent désormais la 9e position, avec un point et une place d’avance sur Rennes

En revanche, Nantes n’a pas réussi à s’imposer à Caen, malgré l’ouverture du score de Yacine Bammou (31e) puis un deuxième but personnel (57e) pour égaliser à 2-2. Damien Da Silva, déjà buteur à la 52e, s’est offert un doublé à dix minutes du terme (80e) pour permettre à Caen de prendre la 11e place de la Ligue 1 avec cinq points d’avance sur le barragiste, Lille. Les hommes de Claudio Ranieri n’ont pris que quatre points sur leurs 5 derniers matches et leur 5e place se retrouve sous la menace de Montpellier, à trois points.

. Neymar régale à Paris

Au lendemain de son 350e but en carrière, “cadeau d’anniversaire en avance” selon ses propres mots, Neymar a pu fêter sereinement son 26e anniversaire dimanche, avec un jour d’avance. “Il fait un dîner avec ses amis, des coéquipiers et les personnes qu’il veut”, avait expliqué samedi soir son entraîneur Unai Emery, qui croit que “nous sommes tous invités”.

Le casting de la soirée organisée près de la place Vendôme dans le centre chic de Paris, avait de quoi faire saliver la presse people: l’actrice Bruna Marquezine, à nouveau en couple avec le feu follet parisien, a fait le déplacement du Brésil, comme 50 autre convives, dont le grand Ronaldo, selon les médias brésiliens.

Attention quand même aux veillées trop tardives: Unai Emery, également de la fête dimanche soir, a averti dès samedi que “le plus important c’est le travail (dimanche) matin à l’entraînement, lundi après-midi à l’entraînement et après, pour le match mardi” en huitième de Coupe de France, à Sochaux (L2). Le match de Ligue des champions contre le Real Madrid n’est que dans dix jours, et un succès parisien au Santiago-Bernabeu serait un autre beau cadeau pour Neymar.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.