DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre indien va se rendre dans les territoires palestiniens

Vous lisez:

Le Premier ministre indien va se rendre dans les territoires palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre indien Narendra Modi se rendra dans les territoires palestiniens occupés à l’occasion d’un bref séjour au Moyen-Orient, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères, un déplacement qui interviendra quelques semaines après qu’il eut reçu en grande pompe son homologue israélien Benjamin Netanyahu.

Cette visite est perçue comme un effort de l’Inde pour réaffirmer son soutien long de plusieurs décennies aux territoires occupés, malgré sa proximité grandissante avec Israël.

Le chef du gouvernement indien se rendra à Ramallah, en Cisjordanie, au début de son séjour de trois jours, du 9 au 12 février, dans la région, qui comprend des escales à Oman et aux Emirats arabes unis.

Il s’agira de sa première visite dans les territoires palestiniens occupés, a souligné un représentant du ministère indien des Affaires étrangères, B. Bala Bhaskar, même si M. Modi et le président palestinien Mahmoud Abbas se sont déjà rencontrés à trois occasions.

En décembre, l’Inde avait refusé de soutenir la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem en tant que capitale d’Israël, une prise de position cohérente avec le soutien inconditionnel qu’elle apporte aux Palestiniens, a rappelé M. Bhaskar.

Cette décision avait “déçu” M. Netanyahu en amont de sa visite à New Delhi mais les tensions avaient rapidement été balayées par la signature d’une série d’accords de coopération dans les secteurs de l‘énergie et de la cyber-sécurité.

M. Modi est devenu en juillet 2017 le premier dirigeant indien de l’histoire à se rendre en Israël.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.