DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2020: la menace du CIO de retirer la boxe "est très claire" selon l'ex-président de l'AIBA

Vous lisez:

JO-2020: la menace du CIO de retirer la boxe "est très claire" selon l'ex-président de l'AIBA

Taille du texte Aa Aa

Le CIO, qui a menacé de retirer la boxe des jeux Olympiques de Tokyo-2020 en raison de graves problèmes de gouvernance au sein de la fédération internationale (AIBA), a envoyé “un message très clair”, a estimé mardi l’ex-président de l’AIBA, le Taïwanais Ching-Kuo Wu.

M. Wu, membre du CIO, a été contraint à la démission par plusieurs hauts responsables de l’AIBA qui lui reprochaient une gestion hasardeuse.

A la place de M. Wu, ces responsables ont porté à la présidence par intérim de l’AIBA le sulfureux Gafur Rakhimov, homme d’affaires ouzbek.

“Il faut laisser décider le congrès de l’AIBA, mais tout le monde a compris le message très clair du CIO”, a déclaré M. Wu, présent à la 132e session du CIO qui se tient à Pyeongchang, avant l’ouverture des JO d’hiver.

“Je constate juste que la commission exécutive du CIO a pris une décision. Je ne représente plus l’AIBA. Je préfère ne pas parler, il faut attendre, c’est probablement la meilleure chose à faire”, a-t-il ajouté devant quelques journalistes, dont l’AFP.

Interrogé pour savoir s’il était inquiet pour l’avenir de l’AIBA, M. Wu a répondu: “Je ne souris pas. Mais il faut attendre”.

Selon lui, le président par intérim, M. Rakhimov, doit-il démissionner avant le congrès électif en novembre ? “Je pense que si je dis quelque chose de plus, la bagarre pourrait repartir. Je ne suis plus à l’AIBA, je me consacre sur mon travail au CIO”.

Le Taïwanais a été contraint à la démission par l‘équipe désormais à la tête de l’AIBA et qui lui reprochait une gestion mettant selon eux en danger la fédération. Mardi, M. Wu a de nouveau assuré que la situation de l’AIBA à son départ était “saine, bien sûr. Il y avait 5 millions de dollars en banque. Financièrement, l’AIBA s’est maintenue ces dernières années”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.