DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSG: suspendu deux matches, Mbappé sera là pour le clasico

Vous lisez:

PSG: suspendu deux matches, Mbappé sera là pour le clasico

Taille du texte Aa Aa

L’attaquant français du Paris SG Kylian Mbappé a écopé d’une suspension de deux matches ferme par la Commission de discipline pour sa faute lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Rennes le 30 janvier, et sera de retour pour le clasico du 25 février contre Marseille, a annoncé la Ligue jeudi.

Auteur d’une vilaine semelle envers Ismaïla Sarr lors de la victoire parisienne en Bretagne (3-2), Mbappé avait été exclu. Son carton rouge le premier de sa jeune carrière l’a automatiquement suspendu pour une rencontre, purgée la semaine dernière à Lille (3-0).

Il ne reste donc à l’attaquant de 19 ans qu’un match de championnat à rater à compter de mardi: il s’agira de la rencontre de L1 contre Strasbourg le 17 février, ce qui permet au Parisien d‘être éligible pour le choc contre l’OM prévu le 25 février.

Selon les images de plusieurs chaînes de télévision, Mbappé est venu en personne défendre son cas devant la Commission de discipline jeudi soir, fait rare, surtout en ce qui concerne les joueurs du PSG.

Mbappé vit un début d’année 2018 compliqué, entre blessure et suspension: sorti prématurément lors du choc contre Lille, victime d’une commotion cérébrale après un accrochage avec Anthony Lopes, l’ancien Monégasque avait manqué deux rencontres, avant de se faire exclure après une heure de jeu contre Rennes pour son retour.

Parmi les autres décisions, la Ligue a infligé aux Girondins de Bordeaux une fermeture pour trois matches, dont un avec sursis, de “l’espace visiteur pour ses rencontres disputées à l’extérieur”, en conséquence de l’inflammation d’une banderole par un fumigène avant la rencontre contre Troyes le 13 janvier.

Cela signifie que les supporters bordelais pourront à nouveau partir en déplacement, car les deux matches ferme ont déjà été purgés dans le cadre de mesures conservatoires prises par la Ligue mi-janvier, et ce, malgré les quelques ultras ayant bravé les interdictions de déplacement à Nantes le 20 janvier et à Strasbourg samedi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.