DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La priorité migratoire de l’Autriche

Vous lisez:

La priorité migratoire de l’Autriche

© Copyright :
REUTERS/Heinz-Peter Bader
Taille du texte Aa Aa

En déplacement à Vienne le président du Conseil européen, Donald Tusk, est venu préparer le sommet informel des dirigeants de l'Union prévu le 23 février. La politique migratoire européenne sera à l’ordre du jour. Ce dossier sera aussi l’une des priorités de la présidence autrichienne de l’UE. Le chancelier autrichien a saisi l’occasion pour annoncer la tenue d’un " sommet informel des chefs d'Etats et de gouvernements ici à Vienne le 20 septembre" sur cette question.

Selon le président du Conseil européen, l’enjeu pour les 28 est de "trouver une solution qui permette à l'Union européenne avec les Etats membres de gérer efficacement les flux migratoires sans créer de nouvelles divisions en Europe".

Le positionnement de Vienne en matière de politique migratoire est scruté de près par les institutions européennes. Le chrétien-démocrate Sebastian Kurz est à la tête d'une coalition gouvernementale avec l'extrême droite. Sur ce dossier le chancelier autrichien est partisan d'une ligne dure, proche des Etats membres d'Europe centrale et de l'Est. La Hongrie, la Slovaquie ou encore la Pologne n’ont eu de cesse, par exemple, de contester le système européen de relocalisation des réfugiés.