DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: l'Américain Shaun White champion olympique de halfpipe pour la 3e fois

Vous lisez:

JO-2018: l'Américain Shaun White champion olympique de halfpipe pour la 3e fois

Taille du texte Aa Aa

L’Américain Shaun White, superstar de la discipline et grand favori de l‘épreuve, a remporté la médaille d’or de snowboard halfpipe, mercredi aux JO de Pyeongchang, et décroché son troisième titre olympique dans la discipline après ceux de 2006 et 2010.

Avec un score de 97,75 réussi lors de son troisième run, tout près de la note maximale de 100, White, 31 ans, s’est imposé devant le Japonais Ayumu Hirano (95,25) et l’Australien Scotty James (92,00).

Titré en halfpipe à Turin en 2006 et Vancouver en 2010, il a digéré l‘échec de Sotchi où il n’avait pris que la quatrième place il y a quatre ans et redevient champion olympique.

Ce n‘était pourtant pas gagné d’avance. Il y a cinq mois, White avait lourdement chuté lors d’un stage d’entraînement en Nouvelle-Zélande et s’en était sorti avec 62 points de suture.

Il faisait également face à une concurrence relevée à Pyeongchang.

Le Japonais Hirano, 19 ans et déjà médaillé d’argent à Sotchi, avait en effet réalisé un magnifique deuxième run qui lui avait valu de dépasser White avec un score de 95,25.

Mais Shaun White, dernier à passer, a finalement réussi un ultime run quasi parfait.

C’est la centième médaille d’or des États-Unis aux Jeux d’hiver et la quatrième à Pyeongchang en snowboard en autant d‘épreuves jusque-là après les sacres de Chloe Kim en halfpipe, de Redmond Gerard et de Jamie Anderson en slopestyle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.