DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au PSG, l'espoir et l'amertume

Vous lisez:

Au PSG, l'espoir et l'amertume

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d'une rencontre aux airs de finale, le quotidien sportif espagnol Marca célèbre le Real Madrid. Son titre : "Siiiiiiiuuuu !!!", le cri de Cristiano Ronaldo, deux fois buteur lors de la victoire contre le PSG (3-1 au stade Bernabeu).

De l'autre côté des Pyrénées, l'Equipe relativise en une la cruelle défaite de Paris, qui avait ouvert le score lors de ce huitième aller de la Ligue des Champions : Avec ce titre : "Ce n'est pas fini".

C'est à peu de choses près le message de l'entraîneur Unai Emery, au cœur des critiques ce jeudi. En faisant sortir l'avant-centre Edison Cavanni pour faire rentrer le défenseur Thomas Meunier alors que le score était de 1-1, beaucoup estiment qu'il a refusé de gagner et répété les erreurs du passé.

"Je crois que l'équipe a fait un grand matcha avec un mauvais résultat et méritait mieux .Mais il faut être positif et optimiste pour le match au Parc. Je crois que l'équipe peut continuer à jouer comme ça, et a beaucoup d'options pour faire un match complet et surmonter cet éliminatoire", a déclaré le technicien espagnol en conférence de presse.

Mais les visages décomposés des Parisiens ne mentaient pas hier soir dans les couloirs du stade après le match : ce sera dur au Parc des princes.

Le président parisien Nasser Al-Khelaifi fait déjà monter la pression sur l'arbitrage. 

"L'an dernier nous avons eu la même chose contre Barcelone, cette année contre le Real Madrid. Il faut qu'ils arrêtent maintenant. Ok, nous ne sommes pas le Real Madrid, mais il faut qu'ils arrêtent. Deux cartons jaunes qui ne valent pas de cartons jaunes, un hors-jeu de Mbappe qui n'est pas hors-jeu, allez ! Je ne dis pas qu'on a perdu à cause de l'arbitre, mais ces petits détails aident les grandes équipes comme le Real Madrid", a assuré l'homme d'affaires Qatarien. 

Impératif du PSG : ne pas encaisser de but et marquer rapidement le 6 mars prochain, à Paris.