DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie en Floride : ce que l'on sait

Dix-sept personnes, essentiellement des adolescents, ont été tuées mercredi lors d'une fusillade survenue dans un lycée au nord de Miami.

Vous lisez:

Tuerie en Floride : ce que l'on sait

Taille du texte Aa Aa

Le dernier massacre survenu mercredi dans un établissement scolaire de Floride aux Etats-Unis a de nouveau semé l'effroi. Il s'agit d'une des pires tueries depuis ces 25 dernières années. La tuerie a relancé la polémique sur la détention des armes à feu dans le pays.

La 18e fusillade depuis le 1er janvier

La tuerie a débuté en milieu d'après-midi, heure locale, au lycée Marjory Stoneman Douglas dans la banlieue nord de Miami. 

En quelques minutes, dix sept-personnes ont été tuées à l'arme automatique. Parmi les victimes : une majorité de lycéens et au moins un professeur. 

Douze autres personnes ont été blessées. Les rescapés de la tuerie ont livré des témoignages abominables. Plusieurs victimes ont été identifiées avec difficulté étant donné leurs blessures. 

Les autorités locales ont rapidement fait savoir qu'elle viendraient en aide financièrement aux familles de toutes les victimes.

Le profil de l'assassin 

L'auteur de la tuerie a été retrouvé et arrêté peu de temps après les faits. Nikolas Cruz, 19 ans, était un ancien élève du lycée qui avait été expulsé pour raison disciplinaire après avoir menacé des camarades. Selon un lycéen, Cruz était un loup "solitaire" qui avait quitté le secteur il y a quelques mois pour emménager dans le nord de la Floride après la mort de sa mère. 

Passionné par les armes, Nikolas Cruz aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n'ont pas donné plus de détails. Le tireur connaissait parfaitement l'établissement et les procédures de sécurité, mises en place dans toutes les écoles aux Etats-Unis, qui simulent régulièrement une intrusion armée pour préparer leurs élèves. Juste avant la tragédie, le jeune assaillant avait posté sur les réseaux sociaux des messages "très alarmants", a souligné Scott Israel, le shérif chargé de l'enquête.

L'arme du tueur

Nikolas Cruz était en possession de deux armes lkors de son expédition meurtrière : il a ouvert le feu avec l'un de ces fusils d'assaut AR-15, des armes semi-automatiques, très répandues aux Etats-Unis.

"Le mal à l'état pur"

Le tireur n'a pas encore fourni d'explication ou de justifications. "C'est juste le mal à l'état pur", a lâché le gouverneur de Floride, Rick Scott, lors d'un point de presse à Parkland. Selon Shannon Watts, fondatrice de "Moms Demand Action For Gun Sense In America", une organisation qui lutte contre la prolifération des armes à feu, la tuerie de Floride est la 291e enregistrée en milieu scolaire aux Etats-Unis en cinq ans. 

Le président américain a adressé ses condoléances aux familles des victimes. "Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait jamais se sentir en danger dans une école américaine", a tweeté Donald Trump peu après le drame. 

Avec Agences